Nouvelles: Fin de maintenance, ajout d'une nouvelle front page et de contenu Articles - TinyPortal






Saladin, officier de liaison de l'O-12



Par Gutier Lusquiños


Après toutes ces années à servir loyalement l'Haqqislam, les gens semblent avoir oublié que Saladin avait été prêté par ALEPH via l'O-12 aux autorités de Bourak.

La Recreation était de base l'officier de liaison du Bureau Aegis auprès du Haut Commandement Haqqislamite, mais son implication personnelle avec sa nation adoptive et sa valeur en tant que planificateur stratégique l'intégra totalement dans les rangs du commandement Haqqislamite, son rôle d'agent de liaison avec le Bureau restant ainsi au second plan. Ce ne fut pas un processus facile ou simple, car les doutes et les soupçons envers Saladin étaient constants et même le Vieil Homme de la Montagne l'a soumis à la vigilance constante d'une équipe d'Hassassins. Cependant, au fil du temps, le dévouement total de Saladin et la pertinence de ses contributions dans le conflit du Paradiso dissipèrent les doutes de beaucoup, au point que même le Vieil Homme de la Montagne réduisit l'intensité de sa vigilance à son égard. Cela ne veut pas dire qu'il ne le regarde pas, la différence est que maintenant il le fait imperceptiblement comme pour tout le monde, pour tout le monde sauf pour Saladin, qui sait toujours reconnaître la présence de son ombre, en lui faisant une légère révérence et un sourire.



Cependant, celui qui n'oublie pas, celui qui ne peut se permettre d'oublier quelle est ou devrait être la véritable affiliation de Saladin, c'est le Bureau Aegis. Une organisation avec un large spectre de pouvoirs et une juridiction qui couvre l'ensemble de la Sphère Humaine, de fait ayant toujours besoin de fonds pour pouvoir remplir son devoir, elle ne peut pas se contenter de laisser derrière elle une ressource aussi précieuse que Saladin. Ainsi, après la crise déclenchée par l'ouverture du trou de ver de Cerberus et du déploiement de l'Armée Combinée à Helheim sur la planète Concillium, le Bureau demanda la réintégration de Saladin dans ses rangs. Dans un premier temps, cette demande fut rejetée par le haut commandement haqqislamite, alléguant « les moments d'extrême nécessité auxquels étaient confrontés les citoyens haqqislamites sur Paradiso ».

Néanmoins, Saladin, avec son élégance et son équité habituelles, intercéda pour le Bureau devant le Diwan al Jund, suggérant une possible collaboration à temps partiel sans jamais abandonner ses fonctions auprès du Haut Commandement de l'Épée d'Allah. La Recréation savait très bien jouer ses cartes, soulignant les avantages politiques de la collaboration, en plus du fait que ni les citoyens haqqislamites, ni l'humanité par extension, n'avaient intérêt à ce que Concilium tombe entre les mains alien. À sa propre demande, Saladin fut donc affecté à la Section de Commandement de la Starmada, lui permettant ainsi non seulement d'agir sur le symptôme du problème, qui est la tête de pont d'Helheim, mais aussi d'aller à la racine du problème qu'est Cerberus. De plus, cette destination lui offrit une plus grande mobilité, lui permettant de retourner plus facilement sur Paradiso. Néanmoins la Starmada pouvait sembler comme étant la pire destination de mutation qu'il aurait pu choisir, même l'endroit où il aurait pu être le plus mal reçu.  



Car beaucoup d'officiers de marine du Bureau Aegis eurent leur lot d'antécédents avec des corsaires haqqislamites... et qui auraient pu agir sur ordre de Saladin lui-même. Ainsi, une fois de plus, la Récréation se retrouva dans une position où chaque conseil fourni, chaque décision prise fut remise en question, et dû reprouver sa valeur un jour après l'autre également. Bien sûr, ce n'est rien à quoi Saladin n'était pas habitué ou qu'il n'avait pas déjà vécu avant lorsqu'il a été assigné comme officier de liaison au commandement Haqqislamite. Ce n'est pas non plus quelque chose à laquelle il n'était pas préparé, car il serait naïf de penser qu'un homme de son intelligence n'avait pas prévu un tel scénario.

Et malgré tout, malgré les obstacles et les difficultés, il se porta volontaire pour ce poste, l'assumant avec une dignité royale typique des rois d'autrefois - les rois qui gagnèrent leurs couronnes par l'épée, comme il l'avait fait lui-même - parce que, comme il l'a souligné alors, c'était la meilleure option à la fois pour l'humanité et pour Haqqislam, la nation qu'il porte dans son cœur.










Vous voulez en discuter ? Voici le lien du sujet des News de Novembre:
http://www.bureau-aegis.org/forum/index.php?topic=16302.0

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDel.icio.us

Comments: 0 *

You don't have permission to comment, or comments have been turned off for this article.

Articles dans « Vidéos et Articles Infinity/Aristeia »

Recent

 
 
 
 

SMF spam blocked by CleanTalk
//TODO Delete next line for Theme v203 compliance?