Nouvelles: Forum francophone de l'association Bureau Aegis,
dédié au jeu de figurines Infinity.

Auteur Sujet: [LPdV] Chap 1: la dernière croisade  (Lu 689 fois)

Hors ligne Bawon Samdi

  • Nettoyeurs
  • Néoterrien
  • *****
  • Messages: 1875
  • Lille
    • Voir le profil
[LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« le: 19 septembre 2019 à 22:45:29 »
Intro #1: Max, Taleshi & Mayhem
C'est vraiment pas de bol. Pas le débarquement de gardes célestes bien sûr, encore qu'on s'en passerait volontiers. Disons que ça fait juste parti des risques auxquels on peut raisonnablement s'attendre quand on apporte un chargement d'explosifs à une cellule terroriste du kempetai. Et d'ailleurs, Max et Takeshi s'en sortaient bien. La course-poursuite dans les rues bondées du district récréatif de Novyy Bangkok tournait à leur avantage. Après tout ce n'est pas vraiment après eux que l'Agent de la Grue qui menait l'assaut en avait, n'est-ce pas ? Dans le doute valait mieux ne pas trainer pour rejoindre le vaisseau et quitter l'astéroïde. Et peut-être aussi les Confins de l'Humanité, juste pour être sûr.

Par contre tomber sur ce maudit Cenk et ses hommes de mains qui les attendent de pieds ferme à l'astroport, ça c'est pas de bol. Les deux compères s'étaient toujours appliqués à éviter la mafia Druze depuis que leurs précédentes affaires s'étaient si mal terminées. Entre une prison noire de l'Etat-Empire et une Equipe de Choc druze, il fallait faire un choix. C'est ainsi que Max et Takeshi se retrouvent l'arme à la main en pleine charge désespérée. L'effet de surprise fonctionne jusqu'à un certain point. Après avoir essuyé quelques pertes, les druzes se ressaisissent et clouent les deux aventuriers sous un feu nourrit. Heureusement, la deuxième partie de leur plan ne tarde pas trop à se mettre en place.

Max  « Mayhem » vérifie le chargeur de son fusil d'abordage. Ses hommes font de même et se tiennent près à l'action. Chacun sait ce qu'il a à faire quand les portes du monte-charge s'ouvriront. On les a prévenu de la présence d'un détachement druze près de leurs entrepôts.
« On va leur montrer à ces ordures perses qu'ils ont rien à foutre sur notre territoire »
OK, les discours de motivation c'est pas son truc. En même temps c'est pas pour ça que les familles mafieuses de Tunguska, collectivement connues sous le terme de Strukturat, le payent.

Novyy Bangkok est un véritable coupe-gorge où toutes les mafias, tous les gangs ou groupuscules extrémistes se retrouvent pour affaire ou régler leurs comptes. Souvent les deux. Vu qu'il était impossible d'échapper totalement à la vigilance des druzes dans un tel environnement, il restait à Takeshi et Max la moins pire des solutions : se parquer dans une zone contrôlée par leurs ennemis c'est à dire la famille Tersiev, représentante locale du Strukturat. A présent, les deux forces de sécurités para-militaires se font la guerre. Takeshi et Max se font petit et profitent de la confusion pour avancer de couvert en couvert vers leur vaisseau. C'est que là que les Yu Jing décident de mettre leur grain de sel. Personne ne leur a rien demandé et ce n'est pas leur combat mais ils ne peuvent pas s’empêcher d'intervenir. Ça doit être leur coté « force de l'ordre », ils se prennent pour la police même quand ils ne sont pas chez eux.

Le gros visage graisseux de ce bâtard de Cenk étaient en plein dans le viseur de Mayhem quand les chinois ont débarqué. Avant d'avoir pu éliminer le chef druze, le voilà forcé de se mettre à couvert et de reculer face à l'assaut de cette troisième partie. Alors que ses hommes se font hacher menus il remarque une porte de soute en train de se refermer. Un vaisseau qui s'apprête à fuir ce grabuge. Pas con comme idée, il ferait mieux de s'en inspirer. Après une intense course de sprint il plonge juste à temps à l'intérieur.

C'est à partir de là que Max le pilote, Takeshi le "ninja" et Max le corsaire (qu'on appellera juste par son surnom de « Mayhem » pour le différencier de l'autre Max) ont pu faire connaissance et sympathiser. Après l'incident, les forces Yu Jing se sont mis en tête de pacifier l'astéroïde et Mayhem a été sommé de se mettre au vert en attendant que ça se tasse et que les Yu Jing se rendent compte de la futilité de la chose. Les affaires reprendront quand ils seront partis. Durant les semaines suivantes, les trois ont accomplis quelques affaires louches dans les Confins jusqu'à ce que Max reçoivent un appel de Melissa Truffaut.

L'équipe qui s'était formée sur Aube reprend du service pour poursuivre ce qui a été entamé là-bas. A présent que les événement militaires correspondant à la 3ème offensive de l'Armée Combinée diminue en intensité il va être possible de se rendre sur Paradiso et d'interroger l'un des possibles templiers survivants. Quant à Mayhem et bien toute l'opération semble bien payée et en manque de muscles. Et puis de toute façon, les affaires n'ont pas encore repris sur Novyy Bangkok.
« Modifié: 20 septembre 2019 à 14:07:40 par Bawon Samdi »

Hors ligne Bawon Samdi

  • Nettoyeurs
  • Néoterrien
  • *****
  • Messages: 1875
  • Lille
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #1 le: 19 septembre 2019 à 22:46:20 »
Intro #2: Phil, Shukry & Eva
Eva descend de son cheval et l'attache au poteau près de l'abreuvoir. Ses éperons lâchent un joyeux tintement métallique lorsque les talons de ses bottes de cavalerie viennent frapper le trottoir de bois à chacun des pas qui la mènent au saloon. Les portent battantes qu'elle repousse pour entrer grincent horriblement et annoncent à tous son arrivée. Ses yeux s'habituent à la pénombre qui règne et contraste avec la rue baignée de soleil qu'elle vient de quitter. Entre regards fuyants, sourcils froncés voire même œillades racoleuses, chacun des quelques clients attablés ou accoudés au bar a cessé son activité du moment pour dévisager à sa façon la redoutable pistolera qui vient d'arriver. Comme à la réception d'un signal secret connu d'eux seuls, ils retournent subitement tous à leurs occupations et conversations comme si de rien n'était.

Une des tables attire l'attention d'Eva. Une partie de poker oppose une demi-mondaine vêtue d'une robe à froufrous noirs à un salle type à la trogne patibulaire. Le pot central croule de dollars et le bandit ne peut s'empêcher de lâcher un large sourire édenté alors qu'il abat lentement son carré d'as. Mais avant qu'il n'aie put terminer son geste, la femme se saisit rapidement de l'un de ses poignets et le tord brutalement. Le rufian laisse échapper un grognement de douleur ainsi qu'une série d'as surnuméraires jusque là insidieusement enfouis dans sa manche. Vive comme l'éclair, elle fait apparaître dans sa main un petit Derringer argenté et à la crosse nacrée puis loge dans le même geste une balle entre les yeux de l'imprudent. Avant que le cadavre ne touche le sol, l'arme a déjà réintégré la cachette satinée de la manche de soie grâce au même mécanisme qui l'avait fait jaillir. Tout en ramenant à elle la masse de billets verts amassés devant elle, la dame lance un regard autour d'elle. Elle a la double satisfaction de constater que personne ne semble venir contester son butin et qu'Eva soit là.

Il est à présent évident pour la jeune panocéanienne qu'elle a devant elle Melissa Truffault, sa nouvelle employeuse. Candy Double l'avait prévenue que Truffault apprécie ces salons virtuels pour ses rencontres de business. Ceci explique sans doute cette reconstitution de farwest sensoludique peuplé de programmes semi-indépendants chargés de l'animation comme le barman ou le malheureux joueur de poker. Melissa Truffault est toutefois aussi réelle que son avatar virtuel puisse l'être. Elle invite Eva à s'installer à la place nouvellement libérée et commence à distribuer les cartes.

Le reste de la conversation, si on met de coté le cadre dans lequel elle se déroule, est assez basique. Après un rappel de l'accord de non divulgation sous peine de lourdes poursuites signé par Eva, Truffault résume la situation. L'entreprise d'investigation privée Nikkei a eut vent de l'existence d'un ancien site de recherche templier dans un endroit reculé de Aube. L'équipe dépêchée sur place a pu établir qu'il y a une dizaine d'années une IA consciente illégale a bien été développée en vue de dialoguer avec les systèmes d'un artefact alien trouvé sur place. Suite à une importante attaque antipode, le site de recherche avait été saccagé et les templiers décimés. Certains avaient pu toutefois s'échapper en emportant avec eux Durandal, nom de code de l'IA intégrée à une épée, à bord d'un vaisseau nomade. L'équipe d'enquêteurs n'a pas su déterminer vers où ni ce qu'il est advenu de l'artefact mais ils ont identifié l'un des templiers survivants : Gabriele deFersen. L'équipe a elle-même subit une lourde attaque émanant de ce qui semble être un détachement de l'Onyx Force sur Aube. C'était avant que les révélations de leur amie commune, Candy Double, ne mènent au conflit qui permis de chasser l'Armée Combinée de la planète.

Tout en écoutant, Eva peut suivre du regard les divers supports visuels qui s'affichent à la surface des cartes à jouer qu'elle à en main : plans d'Ariadna, portraits des personnes impliquées, photos du site, … Nikkei aimerait, si c'est possible tracer la localisation de cette IA templière. Pour ce faire la même équipe est envoyée se renseigner auprès du templier survivant. Melissa Truffault s'apprête à poursuivre quand elle est interrompue par le grincement de la porte battante du saloon. Deux hommes à l'allure très différente se tiennent sur le seuil. L'un à la mine taciturne hoche brièvement la tête en direction de Truffault tandis que l'autre regarde tout autour de lui comme s'il découvrait tout ça pour la première fois. Ils se joignent à la partie de poker. Les choses sérieuses vont pouvoir commencer.

« Eva Carlsen, je vous présente Phil Meaa et Shukry, deux des membres de l'équipe d'investigation dont je vous ai parlé. Ils sont actuellement en transit vers Paradiso pour vous retrouver là-bas. Eva sera votre contact sur place et vous aidera à naviguer les checkpoints militaires jusqu'à ce que vous puissiez contacter votre HVT. Nous avons pu localiser De Fersen comme étant actuellement en poste au monastère teutonique de Sainte Marie de Strelsau, au nord de Nostralia. Le site a été le théâtre de violents combats durant la 3ème Offensive, voilà pourquoi il nous était impossible d'envoyer une équipe sur place. A présent que le front s'est déplacé plus au nord, c'est l'occasion d'aller voir DeFersen. »

Melissa vide cul-sec un nouveau verre de whisky qu'elle retourne ensuite et pose délicatement sur les quelques autres assemblés en une pyramide précaire devant elle.

« Ça position est difficile et il ne sera pas aisé de l'approcher. En tant qu'ancien templier ayant survécu à la purge qui les a rayé de la liste des Ordres Militaires panocéaniens, il a été depuis réaffecté mais demeure sous surveillance des Frères Noirs dominicains. Il se trouve que ceux-ci sont très présent à Strelsau car ils veillent à empêcher toute infiltration du personnel militaire par des imposteurs shasvasti. Ça aura deux conséquences pour vous. La première c'est que vous devrez éviter d'attirer l'attention sur vous car les interrogateurs de dominicains seraient surement très intéressés de savoir pourquoi vous posez des questions sur les templiers. Deuxièmement, il faudra éviter d'attirer l'attention sur DeFersen. Si il sent que votre couverture n'est pas solide il pourrait refuser d'être vu en votre compagnie voire même vous dénoncer pour préventivement désamorcer toute accusation de collusion. »

En applaudissant et sifflant bruyamment entre ses doigts, Melissa salut joyeusement un groupe de chippendales bodybuildés qui entre en scène à la musique d'un piano désaccordé et d'un banjo. Elle a visiblement customisé la reconstitution historique selon ses préférences très personnelles.

« Votre couverture devra être béton. C'est là qu'Eva jouera un rôle important pour assurer l'apparente légitimité de votre présence sur site. Quant à vous messieurs, il vous faudra réunir les conditions favorables à une entrevue avec DeFersen. Un premier contact en établissant votre lien de parenté avec l'ancien commandant de DeFersen, M Shukry, pourra aider mais il faudra au moins la création d'un espace isolé de toute surveillance électronique pour le pousser à se livrer. »

Vous recevez tous en même temps la confirmation par votre geist que des sommes d'agents viennent d'arriver sur vos comptes ainsi que divers documents sensés vous aider. Comme si cela mettait également fin à la conversation, Melissa se lève et s'apprête à partir.

« Une dernière chose. L'obtention de vos saufs-conduit a consumé l'intégralité de notre influence dans ce secteur particulièrement volatile. En conséquence, une fois sur place, nous ne serons pas en mesure de vous aider de quelque façon que ce soit. D'ailleurs, l'entreprise Nikkei ainsi que ses filiales ne sauraient en aucun cas être tenues responsable en cas de découverte de vos activités et nieraient toute implication conformément aux dispositions auxquelles vous avez préalablement agréé à la signature de votre contrat. Profitez du show et bonne chance ! »

Après son départ, Eva, Shukri et Phil passent un peu de temps à faire connaissance puis se séparent après s'être mis d'accord sur le fait que Candy Double est vraiment formidable. Le prochain rendez-vous se fera cette fois en personne à l'astroport de Syldavia à une centaine de kilomètres de Strelsau.
« Modifié: 24 septembre 2019 à 10:12:26 par Bawon Samdi »

Hors ligne Bawon Samdi

  • Nettoyeurs
  • Néoterrien
  • *****
  • Messages: 1875
  • Lille
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #2 le: 26 septembre 2019 à 22:11:00 »
Après s'être déconnectés de la simulation de western virtuel, Phil et Shukry replongent dans l'univers tout aussi factice mais bien plus tangible du bar à thème simili-hawaïen dans lequel ils ont pris l'habitude de venir tromper leur ennui durant leur voyage qui les conduit dans le système de Paradiso. Tout en discutant de leurs options, ils finissent leur cocktail servi dans une fausse noix de coco puis ramassent leurs sacs et se dirigent vers la zone d'embarquement. Leur comlog connecté au réseau de la Circulaire les a informé de l'approche de la jumpgate Wotan. Normalement ils auraient encore quelques heures à tuer avant de rejoindre Max, Takeshi et leur nouvel acolyte à bord du vaisseau mais depuis les derniers événements sur Paradiso, les contrôles sont devenus interminables.

Pendant les deux heures de queue, ils ont le temps de discuter et de se livrer à diverses recherches comme par exemple regarder quelques mayacast de Eva Carlsen ou revoir une fois de plus leur couverture pour s'assurer que tout est en ordre. Pour accéder à DeFersen, les membres de l'équipe seront présentés comme des agents de liaisons issus des différentes forces de la coalition (Nomades, Aleph, Panocéania, mercenaires, ...) au sein d'un programme inter-armée d'harmonisation des protocoles de transmission de données. En gros, ils seraient là pour s'assurer que les fréquences et les clés de codages soient correctement partagées entre les membres de la coalition pour éviter tout problèmes de coordination pendant les combats. DeFersen étant un brillant hacker, il est crédible qu'il soit consulté sur ce point.

Ils arrivent finalement à bord du vaisseau encore arrimé à la Circulaire bien que plus pour longtemps. Les compagnons d'aventure se retrouvent pour la première fois depuis leur passage sur Aube et se saluent mutuellement en même temps que les présentations d'usage avec le nouvel arrivant « Mayhem » sont faites. Les discussions vont bon train en attendant l'heure de se désarrimer de la Circulaire pour plonger vers la planète assiégée.

De son coté Eva se tient déjà prête à l'astroport militaire de San Andreas pour accueillir ceux avec qui elle va faire équipe. Dès que le transpondeur du vaisseau lui enverra le signal de son entrée dans le système de Paradiso, elle pourra même entrer en communication sécurisée avec eux pendant leur phase de descente vers la planète. En attendant, elle en profite pour parcourir une nouvelle fois les dossiers de ses co-équipiers fournit par Melissa Truffault.
« Modifié: 08 octobre 2019 à 13:23:04 par Bawon Samdi »

Hors ligne Knil

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 553
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #3 le: 26 septembre 2019 à 23:00:51 »
Après les salutations d'usage et de brèves politesse, Shukry se trouve un siège et pousse un profond soupir l'as.
Bordel, deux heures... J'aurais jamais pensé regretter les méthodes expéditives de ces tarés d'Kazaks...
Les yeux fermés, il se laisse aller quelques instants.
"Et ben! Y semblerait qu'on soit r'partis pour un tour! J'espère que c'te fois la météo d'eau plus sympa. Les nuages nano-machins, c'est vraiment pas mon truc..."
Tout en continuant d'échanger des banalités sur la pluie quantronique et le beau temps nanotechnologique, Shukry ne cesse pourtant de scruter "Mayhem", évaluant ses moindres gestes et attitudes et scrutant chacune de ses expressions.

Hors ligne VinZ

  • Néoterrien
  • ****
  • Messages: 1701
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #4 le: 27 septembre 2019 à 09:11:27 »
Exact ! Ca fait plaisir de vous voir. J'espère que cette opération sera aussi pimentée que la dernière, il ne faudra pas qu'on s'ennuie ... répond Takeshi avec un demi-sourire. Revoir d'anciens camarades lui fait vraiment plaisir, surtout quand l'opération menée ensemble s'est soldée par une réussite et que tout le monde revient entier.
Venez par ici que je vous serve quelque chose ... ça n'est pas parce que Piotr n'est pas là que l'on ne va pas trinquer. Takeshi sort des verres pour tout le monde ainsi qu'une bouteille du mini bar du vaisseau.

Voyant que Shukry semble tendu vis à vis de Mayhem, il profite d'un échange de regard pour signifier d'un petit mouvement de tête que tout est OK

Hors ligne Mayel

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 185
  • Membre de la Sphère Humaine
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #5 le: 27 septembre 2019 à 10:07:54 »
Mayhem se lève un peu brusquement et s'attache à déformer son visage avec soin en un sourire qui se veut rassurant. Attrapant un verre servi par Takeshi pour le tendre à Shukry il lance :
Alors moi j’aime les averses, quand chaque goutte fait mouche…
Son rictus forcit le temps  d’une seconde
Vous m’avez l’air compétents, il me semble que j’ai plutôt de la chance de tomber parmi vous. Bien que je sois en vacances, appuyant le terme d’un geste vague de la main, il manque de renverser son verre, je ne compte pas m’ennuyer.

Reprenant un visage neutre et concentré avec lequel il se sent bien plus à l’aise, Mayhem pose son verre et tend la main au nouvel arrivant dans le vaisseau :
Vous pouvez sincèrement compter sur moi : chef d’unité offensive au Strukturat et idéologiquement indépendant.

Hors ligne Uphir

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 327
  • Je pense, donc je joue !
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #6 le: 28 septembre 2019 à 22:04:51 »
Dans l'attente de l'arrivée de ses coéquipiers, Eva s'est installée au soleil, non loin d'un entrepôt de la zone de fret, profitant du doux climat qui a contribué, entre autres choses, à l'image idyllique de cette planète. Assise sur une caisse de ravitaillement aux couleurs du Complexe Militaire PanOcéanien (merci papa pour le colis !), elle révise mentalement et pour la énième fois toutes les données de la mission à venir. De temps en temps, elle lève la tête lorsqu'un gros porteur d'une des nations de la Sphère vient se stationner sur le tarmac, déversant son lot de matériel et de "viande fraiche" pour le front. Car oui, il serait facile de l'oublier, mais Paradiso est une zone de conflit;  et la jeune femme est bien placée pour le savoir; elle y a été déployée avec les "ZC" à une époque ! L'espace d'un instant, elle se surprend à soupirer au souvenir de cette vie passée...

Hey, ça suffit ! On se concentre ! Tu as un job à faire !

Un job... yes, et quel job !!! Elle ne pensait pas un jour se retrouver freelance, avec qui plus est la "bénédiction" de la célèbre Candy Double. C'est une opportunité incroyable, du genre qui ne se présente pas deux fois... ce qui est tout à la fois stressant et excitant ! Si elle réussit, de nombreuses portes pourraient s'ouvrir... mais si elle échoue... non, Eva ne préfère pas y penser !

Quelle ironie; il fut un temps où l'échec signifiait la mort, et pourtant, je stresse comme si il s'agissait de ma première mission d'infiltration ! Keep cool Eva, ça va bien se passer !

Elle espère en tout cas que ses collègues seront pros... et sympas. Eva aime bosser en petite équipe ! Elle a fait la connaissance de Shukry et Phil, mais c'était dans le salon virtuel de notre commanditaire. Elle verra ce qu'il en est "in real world".
« Modifié: 02 octobre 2019 à 21:56:20 par Uphir »
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Hors ligne Ev0k

  • Néocréator
  • *****
  • Messages: 3076
  • Chomp !
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #7 le: 29 septembre 2019 à 11:20:31 »
Ah mes p'tites puces ! Vous m'avez tellement manquées !
Phil déboule les bras grands ouverts, passe au milieu de tout le monde, et enlasse le noyau central du navordinateur du vaisseau dans une étreinte passionnée
Mes chers vieux composants ! J'avais tellement peur que ces rusauds vous malmènent en dehors de votre plage d'utilisation optimale.

Phil se retourne vers ses camarades
Cette fois, j'ai tout prévu !
Commence alors le grand déballage d'article divers,  probablement achetés sur une app Yu Jing de contrefaçons bon marché.
de l'anti moustique tropical, efficace également comme dégraissant de pièces mécaniques mobiles; de l'écran total indice 160 qui peut servir de matièregrasse végétale pour cuisiner; un couteau multifonction avec lame de sécurité non affutée à bout rond (parceque safety first !), tire-bouchon pour boisson en brique, ouvre-boite-à-musique, tournevis à boulon et clé plate de 13 à embout cruciforme ! J'ai aussi des piles rechargeables avec chargeur autonome à vapeur avec fourneau à bois (parceque je m'suis dit qu'en pleine jungle sous la canopée y'avais plus de bois et d'eau que de soleil...); et surtout, une carte interactive pliable des forets de Paradisio !
Phil déploie alors une carte numérique sur ecran souple. Le fond est entièrement vert, une flèche holographique s'anime et une voie voie féminine scande : "vous ètes ici".

Hors ligne phenixmax

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 192
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #8 le: 30 septembre 2019 à 12:42:19 »
Max quitte la cabine de pilotage où il s'était retranché pour laisser tout le monde arriver pendant qu'il préparait tranquillement le plan de vol pour l'entrée sur Paradisio.
Il ouvre la porte et lance avec un sourire béta : " salut les gonzesses ! Ça f'sait trop longtemps, vos petites mains quantroniques m'ont presque manquées !
Bon s'te fois on va juste à la pêche en forêt ou vous pensez qu'on va encore avoir le droit à des gros nuages ? Vous avez sûrement fait plus ample connaissance avec notre nouvel ami, il paraît juste musclé mais en final il sait aussi réfléchir vite, et ça c'est bien ! Il nous a été plutôt utile lors de nos dernières escarmouches, ça vaut pas le gros russe mal odorant auquel je m'étais attaché, mais on perd pas tant que ça au change vu notre nouvelle destination.
Au fait, quelqu'un connaît des trucs sur notre "contact" sur place, j'ai un peu de mal avec l'idée de faire copain copain avec un troupier pan'o...?

Bon sinon, me casa es su casa, vous connaissez la maison, faites juste gaffe aux nouveaux sièges, ils sont tout neufs et équipés de systèmes paralysants électriques pour chasser les intrus qui s'incrustent lors de nos missions"

(petit clin d'œil envers Mayhem) la première fois qu'ils se sont rencontrés c'était justement sur ces fauteuils et les gestes un peu brusques du clandestin lui avaient valu une belle décharge, avant qu'il ne se ressaisisse et en colle une au pilote... De bons souvenirs après coup...
L'infini ne peut être dépassé que lorsque l'on comprend que le temps n'est qu'une illusion.

Hors ligne Bawon Samdi

  • Nettoyeurs
  • Néoterrien
  • *****
  • Messages: 1875
  • Lille
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #9 le: 30 septembre 2019 à 22:14:15 »
La Circulaire vous signale à tous par comlog que vous venez de passer la porte de saut et que vous pourrez bientôt vous désarrimer une fois les contrôles de sécurité effectué. A ce titre, vous recevez une nouvelle salve d'avertissements en tout genre couvrant les dangers inhérents à la planète mais aussi à la situation en cours. Il vous est d'ailleurs conseillé de vous rapprocher de vos compagnies d'assurances respectives afin de vérifier que votre couverture s'étend bien à ce système stellaire.

De plus, vous êtes amplement informés du fait que vous vous approchez d'une zone de guerre dont le contrôle est assuré par des forces militaires et non une police classique. Un certains nombre de lois martiales sont en vigueur alors que certains droits habituellement garantis à un citoyen de la Sphère, comme le droit à une représentation légale, sont temporairement levés. Votre attention est tout particulièrement attirée sur les conséquences létales d'un refus d'obtempérer à un ordre émanant d'une autorité militaire. Ceci vaut également pour les vaisseaux s'éloignant des couloirs de vol autorisés.

Avant de pouvoir effectuer le désarrimage, les pilotes doivent en outre confirmer avoir pris connaissance d'un long document détaillant les conditions particulières de vol dans ce système. D'une part, il est question des perturbations énergétiques et des fortes émissions radioactives en provenance du soleil double Nakula & Sahadeva. D'autre part, il est question des protocoles très stricts à suivre pour le franchissement des divers blocus militaires ceinturant à la fois les trous de vers que vous venez d'emprunter et l'orbite de Paradiso. Vous êtes également prévenus de la conduite à suivre scrupuleusement en cas d'abordage de votre vaisseau par une patrouille.

De son coté Eva est informée de l'arrivée dans le système de la Circulaire à bord de laquelle devrait se trouver l'équipe. Elle n'a plus longtemps à attendre avant d'être contactée.

Hors ligne phenixmax

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 192
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #10 le: 01 octobre 2019 à 13:01:07 »
pfff, encore des protocoles à n'en plus finir, c'est toujours tellement compliqué chaque fois que les militaires s'en mêlent... Pour une première sur le paradis j'espère ne pas être emmerdé en matière de contrôles, faudrait pas qu'ils aient la description du vaisseau par je ne sais quel agence d'espionnage pourrie... Allez on souris, on souffle et on vol "casual"
Max s'installe bien profondément dans son siège de pilotage et appuie sur le bouton de l'interphone du vaisseau :
"Mesdames, messieurs, nous approchons le paradis et commençerons la descente d'ici quelques minutes, veuillez regagner vos sièges, relever vos tablettes, rassembler vos effets personnels et vous préparer à l'aventure. J'espère que vous avez apprécié le vol et que vous n'hesiterez pas à voyager de nouveau avec Max Airlines "
Dernières vérification des paramètres de vol et du plan fourni pour un atterrissage académique et sans fausse note.
arrête de stresser Max, c'est ni plus ni moins qu'un gros casse en mode sous marin, rien de bien nouveau au fond...
L'infini ne peut être dépassé que lorsque l'on comprend que le temps n'est qu'une illusion.

Hors ligne VinZ

  • Néoterrien
  • ****
  • Messages: 1701
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #11 le: 01 octobre 2019 à 13:13:42 »
A la demande de Max, Takeshi va s'asseoir nonchalamment sur un des sièges
Au moins cette fois, je connais un peu le coin. Mais pas sur que ça me serve à quelque chose ... je ferai comme d'habitude, je laisse les intellos parler et quand ça part en couille je sors les armes ...
Aaaah Paradiso, j'avais tellement hâte de retrouver cette ambiance si agréable qui mêle si subtilement moiteur tropicale et guérilla ... espérons que notre cible soit du genre loquace et accommodante
avec un templier, on peut toujours rêver
se dit Takeshi avec un rire jaune intérieur

Hors ligne Mayel

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 185
  • Membre de la Sphère Humaine
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #12 le: 01 octobre 2019 à 14:29:00 »
Après s'être assis avec maintes précautions sur son siège, Mayhem se remémorre le briefing en se faisant craquer les articulations :
c'est une mission d'infiltration, mais avec le boxon qui semble régner ici on va bien avoir l'occasion de se "détendre" un peu. Ça me dérangerait pas de participer à l'ouverture d'esprit de ces curés... Doucement Max, ces gars dans le vaisseau ont l'air honnête et t'ont sauvé la peau, tu vas faire ta part du job aux ptits oignons.
À l'intervention de Takeshi, Mayhem lui jette un coup d'oeil intéressé et sourit de toutes ses dents :
Ah! Alors y'a moyen que ça tourne au vinaigre !

Hors ligne Uphir

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 327
  • Je pense, donc je joue !
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #13 le: 02 octobre 2019 à 06:56:31 »
Bon, ils ne devraient plus trop tarder maintenant !

Eva s'étire paresseusement, puis finit par se lever. Elle fait quelques pas, histoire de se dégourdir les jambes, et après s'être assurée que l'endroit est désert, elle se soumet aux protections biométriques de la caisse lui ayant servi de banquette improvisée. Visiblement satisfaite, l'électronique déverrouille les deux loquets magnétiques, lui permettant d'accéder au contenu.

Alors, voyons voir... revue de matériel ! Armure de combat, en cas de gros coup dur... fusil combi, classique mais efficace... pistolet, léger, passe partout... garrot... ah ça, c'est incontournable !

L'ex-militaire manipule la culasse de ses armes, s'assurant que les mécanismes sont intactes, vérifie ses chargeurs, règle les sangles de son armure... avant de tout soigneusement repositionner dans la caisse.

Espérons que nous n'aurons pas à sortir le grand jeu; c'est une mission de renseignements après tout !

Ayant refermé son petit arsenal ambulant, elle charge sa cargaison à l'arrière d'un véhicule tout terrain stationné non loin et loué le matin même. Elle s'installe aux commandes, réajuste ses lunettes de soleil fashion, et finalement envoie un message à l'équipe; normalement, ils devraient pouvoir le recevoir.

Salut, c'est Eva, et je crois qu'on a rendez-vous. Lorsque vous aurez l'autorisation d'atterrir et votre point de stationnement, dîtes le moi et je passerai vous chercher !
« Modifié: 02 octobre 2019 à 21:59:11 par Uphir »
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Hors ligne Knil

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 553
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #14 le: 02 octobre 2019 à 21:26:45 »
Shukry n'a pas bougé du fauteuil depuis son arrivée dans le vaisseau. Pas physiquement en tout cas. Lorsque les différents messages d'information laissent place au silence tout relatif du vaisseau, il s'enfonce un peu plus dans son assise. Après un bref soupir il sort une flasque de la poche intérieure de son manteau. Une douce odeur de malt distillé se répand autour de lui. Le regard perdu, il en prend une lampée qu'il fait rouler méticuleusement dans sa bouche.

Une dernière pour la route.La prochaine pourrait bien se faire languir. Avec Truffaut, les choses ne sont jamais aussi simples qu'elles le paraissent...

Après un instant, il semble reprendre conscience du monde qui l'entoure. Il tend la flasque à son compagnon le plus proche, un sourcil levé en signe d'interrogation.

"Du Cailleach 18 ans d'âge."
« Modifié: 02 octobre 2019 à 21:29:17 par Knil »

Hors ligne phenixmax

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 192
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #15 le: 03 octobre 2019 à 12:17:41 »
"Bonjour Eva, c'est Max, le pilote, je te fais parvenir nos coordonnées dès que les contrôles sont passés. N'hésite pas à préparer l'apéro on risque d'en avoir besoin pour se mettre dans le bain. Max, ready and standing by. Over"
L'infini ne peut être dépassé que lorsque l'on comprend que le temps n'est qu'une illusion.

Hors ligne VinZ

  • Néoterrien
  • ****
  • Messages: 1701
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #16 le: 03 octobre 2019 à 12:32:15 »
Takeshi ne pouvait pas retenir sa question plus longtemps ...
Personne ne trouve ça un peu étrange que notre contact soit un soldat panocéanien ?
Je veux dire, on est tous ici au parfum de ce qui nous amène ici ... et pour un bon nombre d'entre nous, on a l'habitude de ne pas marcher dans les clous. Mais l'intérêt pour un soldat de couvrir une opération secrète qui n'émane pas de son commandement, sur le théâtre d'affrontements musclés impliquant La Panocéanie ... ça ne vous interpelle pas un peu ?
C'était déjà un peu la même mayonnaise avec Piotr au dernier épisode mais on a pu rapidement constater que finalement il était quasiment aussi étranger que nous à ses compatriotes ...
Ou alors, elle croit qu'on est venu faire du tourisme et qu'elle doit nous balader en pleine jungle avec supplément combat armé ...

Takeshi marque une pause et scrute le visage de ses camarades
« Modifié: 04 octobre 2019 à 07:07:10 par VinZ »

Hors ligne Bawon Samdi

  • Nettoyeurs
  • Néoterrien
  • *****
  • Messages: 1875
  • Lille
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #17 le: 08 octobre 2019 à 13:21:48 »
Votre vaisseau se détache de la Circulaire en compagnie de quelques autres dans l'étroit couloir de vol virtuellement balisé sur l'HUD du vaisseau. Ceux qui ne sont pas habitués des déploiements de force militaire ont l'opportunité d'observer quelques impressionnant navires de guerre qui croisent dans les environs.

Votre vol obtient assez vite l'autorisation de poursuivre en direction de Paradiso. Vous comprenez que le gros des forces s'attache à scanner les vaisseaux quittant le système. Vous pouvez d'ailleurs le constater à la quantité d'appareils cheminant péniblement vers les zones d'arrimage de la Circulaire. Les contrôles de sécurité poussés occasionnent de nombreux retards.

La sphère verte tachée de bleue qu'est Paradiso grossit peu à peu sur la vue extérieure projetée sur l'écran. En poursuivant votre descente vous accrochez les senseurs de plusieurs batteries de défense orbitale. Vous savez que quelque part dans le système, un aspect d'Aleph dédié à cette tâche enregistre votre position aux différentes étapes de votre parcours dans une gigantesque base de donnée répertoriant chaque vaisseau selon sont plan de vol autorisé. Le moindre écart donnera lieu à une sommation d'usage avant que les batteries n'ouvrent le feu. Vous continuez votre chemin sans être inquiété.

Vous arrivez directement au-dessus du continent Nostralia et plus particulièrement le nord de celui-ci qui constitue le territoire panocénien de Syldavie. Ceux d'entre vous qui sont déjà venus sur Paradiso peuvent constater la progression de l'Armée Combinée rien qu'à l'ampleur de la zone interdite de survol au dessus du territoire qu'ils contrôlent à présent. Le monastère de Strelsau est visible sur l'écran mais situé bien trop près de la zone de conflit pour qu'un vaisseau civil puisse s'approcher. Vous atterrissez à l'aéroport militaire de San Andreas à une centaine de kilomètres.

Toujours en communication, Eva poursuit sa discussion avec les membres de l'équipe qui le souhaitent puis se prépare à les accueillir pendant que Max effectue les dernières manœuvres d'approche.

Quand la porte arrière du vaisseau descend peu à peu, l'air de la planète s'engouffre dans l'habitacle. Tous vos sens sont assaillis. L'atmosphère contrôlé et aseptisé fait place à la chaleur humide et aux fortes odeurs d'herbe et d'humus caractéristiques du riche écosystème de la planète. Tout en vous habituant à la gravité locale vous faites quelques pas au soleil pour constater l'arrivée d'Eva à bord de son 4x4 chargé de votre matériel.

Hors ligne Uphir

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 327
  • Je pense, donc je joue !
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #18 le: 08 octobre 2019 à 20:31:44 »
Sur les indications de Max, Eva a rejoint les coordonnées du point de parcage du vaisseau. Elle stoppe son véhicule à peu près au moment où les puissants moteurs atmosphériques s'éteignent dans un feulement mécanique. Impatiente de rencontrer l'équipe, elle saute avec enthousiasme du tout-terrain, et guette l'ouverture de la rampe, debout sur le tarmac. Bien entendu, à cet instant, la Mayacasteuse n'oublie pas d'enregistrer quelques images "juste au cas où...". Pas de "live", mais qui sait si cette aventure ne ferait pas, à l'issue, un excellent reportage !

Après tout, c'est aussi pour cela que je suis là !

Habituée au climat tropical de la planète, la jolie blonde s'est vêtue d'un débardeur dont le bleu pâle n'est pas sans rappeler les couleurs de la PanOcéanie, un short en jean, et de solides chaussures de marche. Sa taille est barrée d'un ceinturon auquel est accroché un holster contenant un pistolet automatique. Accentuant un peu plus son look d'aventurière, elle porte sur la tête un chapeau de brousse beige. L'ensemble est de qualité, peut-être un peu trop apprêté, comme cette ultime touche fashion; une paire de lunettes de soleil de marque est suspendue au col de son débardeur.

C'est néanmoins avec un sourire naturel aux lèvres et d'un pas assuré qu'elle s'approche des nouveaux venus, auxquels elle tend la main sans hésitation.

Salut ! Je suis Eva Carlsen, votre contact. Bienvenue sur Paradiso ! Le voyage a été bon ? Pas de soucis avec les contrôles ?
"Je crois que pour tout homme, l’apothéose vient lorsqu’il s’est bien battu pour la bonne cause et gît, épuisé, sur le champ de bataille… victorieux !" - Vince Lombardi.

Hors ligne VinZ

  • Néoterrien
  • ****
  • Messages: 1701
    • Voir le profil
Re : [LPdV] Chap 1: la dernière croisade
« Réponse #19 le: 10 octobre 2019 à 13:01:28 »
Takeshi descend en premier du vaisseau. Le changement de luminosité est violent mais il scrute tout de même rapidement les environs avant de se laisser dépasser par les autres membres de l'équipe

Super, voilà la bimbo ... bon, bah comme d'hab Tak', on va laisser les cerveaux parler

Il emboîte le pas au dernier membre du groupe, tout en restant en alerte

 

//TODO Delete next line for Theme v203 compliance?