Nouvelles: Forum francophone de l'association Bureau Aegis,
dédié au jeu de figurines Infinity.

Auteur Sujet: 501 寿司の戦い ("501 SUSHI NO TATAKAI" : "501 LA BATAILLE POUR LES SUSHI")  (Lu 3025 fois)

Hors ligne Morikun

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 578
  • Nihon o totemo daisukidesu !!
    • Voir le profil
    • Mon Temple
(Version 2.0 en prenant en compte les modifications)

Bonjour mes Chers Condisciples ^^



Comme je l'avais annoncé il y a quelques temps, j'ai imaginé un petit scénario tout spécialement pour mettre en scène le pion objectif perso que je me suis fabriqué (voir http://letempledemorikun.blogspot.fr/2014/01/plateau-de-sushi-du-clan-mori-avec-la.html) pour mes figs infinity. J'ai été Maître de Jeu à L5A pendant 15 ans mais honnêtement je crois que c'est la toute première fois que j'écris un scénario pour un jeu de figurines... Je vous demanderai donc votre indulgence si jamais ma proposition ne vous satisfait pas ^^'

J'ai repris la codification des scénarii de Corvus Belli issue du supplément "Campaign Paradiso". Comme la codification s'arrète à la section "400", j'inaugure donc la section libre "500" ^^. Dans un souci de clarté, j'ai repris aussi la même présentation.*

INTRODUCTION


Les rivalités et la compétition des régiments au sein des armées de l'univers ont de tous temps existé et ont toujours été encouragés par les états-majors afin de favoriser les émulations et pousser les effectifs à se dépasser par un emploi judicieux de récompenses telles que prestiges, permissions spéciales, primes additionnelles lors des remises de la solde... L'Armée Sectorielle Japonaise ne fait pas exception mais elle s'y adonne "à la façon japonaise".

Héritière en droite ligne des Samurai, ces guerriers de légende qui suivaient l'ancien code de l'honneur du Bushido et de l'Hagakure, l'Armée Sectorielle Japonaise enseigne à ses effectifs à fuir tout matérialisme et toute recherche d'illusions telles que les titres ronflants, les décorations brillantes... Bref tout ce qui n'a aucune importance sur le champ de bataille lorsque vous faites face à votre ennemi en le regardant dans le blanc des yeux. Seule l'honneur et la satisfaction de savoir la mission accomplie au-delà des attentes doivent primer sur tout le reste : la traduction littérale de "Samurai" est "Celui qui sert".

Cependant, pour autant que les soldats de l'Armée Sectorielle Japonaise soient conditionnés à repousser sans cesse leurs limites en faisant peu de cas de leur propre vie au combat, ils n'en sont pas moins humains et il arrive parfois que certains facteurs plus "pratiques" soient une meilleure motivation à atteindre la perfection guerrière plutôt que de simples exhortations et privations.

De façon tout à fait paradoxale (et le Japon est la terre des paradoxes par excellence), la meilleure illustration de cette ambiguité est survenue lors du Grand Gala Annuel de l'Armée Sectorielle Japonaise, dans la dixième année de l'ère Ryû (soit la dixième année du règne de l'Empereur Godaigo et en l'an 2197 selon la datation officielle de la Sphère). Lors de ce banquet, qui réunit traditionnellement tout le gratin des états-majors japonais, des officiels civils japonais et quelques gaijin triés sur le volet en présence de l'Empereur, il arrive que certains convives, à l'image des seigneurs de guerre féodaux, tentent d'augmenter leur prestige par toutes sortes de bravades et de vantardises au travers de concours de Haiku (dont le thème se rapporte systématiquement à l'honneur et la guerre), d'épreuves de force comme des démonstrations de maîtrise de kenjutsu ou de kyûjustu... Disons que les vieilles rivalités ne cessent jamais, mais sont davantage enveloppées de politesse et de courtoisie lors d'un tel événement.

Cette année là, l'un des dirigeants du Clan Suwa (l'un des Clans japonais les plus anciens et les plus renommés), le Lieutenant Suwa Goemon, s'est publiquement vanté que ses hommes étaient les plus rapides, les plus terribles et les plus efficaces sur le champ de bataille. Le principal rival du Clan Suwa, le Clan Mori, représenté par le Colonel Mori Ranmaru, a vu l'occasion de pouvoir étendre sa réputation tout en ridiculisant le Clan Suwa devant l'Empereur. Il a alors mis le lieutenant Suwa Goemon au défi de prouver ses dires par ces mots :  

"Désignez vos meilleurs hommes et ils affronteront les nôtres ! Si ce que vous dites est vrai alors je m'engage devant cette respectable assemblée que le Clan Mori vous servira un repas digne de Notre Très Révéré Empereur. Sinon vous devrez faire amende honorable pour avoir proféré d'odieux mensonges en Sa Présence ! Acceptez vous le défi ?"

La question était purement rhétorique bien entendu et Suwa Goemon s'empressa d'accepter. Lorsqu'il ce fut agit de savoir comment les clans seraient départagés, il est dit aussi que lors des échanges verbaux, l'Empereur dégustait des sushis et ce dernier aurait alors pris la parole à son tour, toute l'assemblée faisant immédiatement silence :  

"Puisqu'un défi a été lancé et relevé en ma présence, j'en prends acte. Puisqu'il a été question de nourriture et que ces sushis sont particulièrement savoureux, pourquoi le Clan Mori n'en défendrait-il pas un plateau complet, puisqu'il est de notoriété publique que ses cuisiniers sont parmi les meilleurs à pouvoir Nous régaler de leur Art ? Le Clan Suwa tentera simplement de le lui "soustraire"... Et cela Nous fera l'occasion d'assister à une démonstration de la fine fleur de Notre armée en plus de la possibilité de déguster un bon repas"...

Un tumulte d'applaudissements empressés, de murmures et d'exclamations accueilli ces paroles car il est extrêmement rare que l'Empereur du Japon s'abaisse à s'occuper des querelles d'honneur entre Clans et les paris commencèrent à fuser sur l'éventuel vainqueur ou perdant.

Le mois qui suivit vit les Clan Suwa et Mori redoubler d'efforts pour constituer les effectifs qui s'affronteraient devant l'Empereur et Sa suite. Le septième du jour du mois du Lapin, les Clans se rencontrèrent au "Dojo des 5 roues", l'un des terrains d'entrainement les plus anciens et les plus secrets de l'Armée Sectorielle Japonaise. Conformément aux exigences de l'Empereur, un plateau de sushi digne de Lui, composé par les cuisiniers du Clan Mori à partir des ingrédients les plus rares et les plus onéreux de tout l'Empire (thon rouge "Maguro", saumon, oeufs de saumon, oursins, anguille grillée, bonite "Katsuo", poulpe, crevette...) fut déposé en plein centre du terrain.

Au signal, les guerriers des deux clans (environ une dizaine chacun) s'élancèrent. Il est dit que l'affrontement fut très rapide et d'une extrême violence, que le chef de l'unité du Clan Suwa fut décapité par un Domaru Butai du Clan Mori et que le Clan Mori perdit deux hommes, sans compter les blessés de part et d'autre... Mais 13 minutes après le signal du départ, le chef d'unité du Clan Mori déposait respectueusement le plateau de sushis aux pieds de l'Empereur et pas un grain de poussière ni une seule goutte de sang ne l'avait souillé.

Selon les souhaits de l'Empereur, les blessés furent soignés et les membres du Clan Suwa durent ce jour-là endurer stoïquement d'assurer le service de bouche pendant que L'Empereur et Ses suivants se restauraient en félicitant les représentants du Clan Mori. On dit que l'Empereur permit au Lieutenant Suwa Goemon de faire seppuku pour laver l'honneur de son Clan et que le Colonel Mori Ranmaru accepta d'être son kaishakunin. La rivalité entre les Clans Suwa et Mori n'a pas pris fin ce jour-là, au contraire elle en est ressortie encore plus exacerbée.

Depuis lors, cet événement baptisé "Sushi no tatakai" ou "la bataille pour les sushis" a été repris et popularisé dans toute l'Armée Sectorielle Japonaise. Afin d'éviter cependant une hémorragie des effectifs les plus compétents, aucun coup mortel n'est permis et l'unité perdante doit servir au vainqueur un repas composé des plus fins sushis... repas dont le prix est retenu sur la solde des perdants. Pour les militaires japonais, l'occasion de participer à un tel événement est très recherché car non seulement il s'agit d'enseigner une leçon d'humilité à l'adversaire ainsi que de se couvrir d'honneur... mais aussi d'améliorer l'ordinaire pour le moins "spartiate" des rations de nourriture.

Le succès fut tel que l'Empire de Yu-Jing, voyant là une nouvelle opportunité d'assurer la promotion de ses forces armées, en fit un show télévisé diffusé partout dans la Sphère sur le canal 229 de Maya. Les puissances étrangères sont invitées à participer et peu s'y refusent car personne ne voudrait manquer la possibilité de promouvoir ses forces armées sur la scène internationale... Et le prestige retiré est généralement à la mesure des retombées financières d'un tel spectacle.

Marie Rameaux,
Correspondante Permanente Ariadnaise à Néo-Tokyo pour NéoCanal+
"Le modernisme des traditions au Japon"
Un reportage à voir et à revoir sur Néocanal+



OBJECTIF DE MISSION


A l'image du proverbe japonais "La difficulté réside dans la facilité et inversement" les combattant des 2 camps doivent "simplement" s'emparer d'un plateau de sushis posé au centre de la table et le rapporter le plus rapidement possible dans leur zone de déploiement sans le faire tomber... Mais cette simplicité peut se révéler beaucoup plus difficile que prévue...


FORCES


Les joueurs se mettent d'accord pour élaborer des listes rigoureusement identiques de 200 pts maximum (pour privilégier des effectifs réduits)

Il n'y a aucune restriction particulières autres que celles déjà prévues dans les règles, chacun est libre de jouer une armée sectorielle ou pas. Toutes les unités disponibles dans les listes choisies sont autorisées.


DEPLOIEMENT


Les règles de déploiement habituelles sont utilisées. Toutes les règles de déploiement spécial (Camo, Camo To etc etc etc...) sont autorisé. Un pion représentant le plateau de sushi, n'excédant pas un socle réglementaire de figurine humaine à pied est disposé au centre de la table de jeu. AUCUN déploiement ne peut intervenir dans une zone d'un diamètre de 20 cm dont le pion objectif est le centre (trop facile le CAMO TO qui s'empare de l'objectif dès le premier tour !!).Pour ajouter à la difficulté, les joueurs peuvent convenir de placer le pion dans un bâtiment avec des portes fermées, au milieu d'un terrain difficile, etc etc etc... Le tout est que le pion objectif soit rigoureusement placé au centre de la table.


REGLES SPECIALES DU SCENARIO


Fin de la partie :La partie s'arrête automatiquement dès qu'un joueur parvient à faire sortir le plateau de sushi avec l'une de ses figurines par son bord de table, ou s'il n'y a plus de sushi dans le plateau.

Fragilité des sushis : Dans ce scénario, ce n'est pas la déboite pure qui compte, c'est la rapidité. Afin de dissuader les éventuels "accro de la baston", ce n'est pas pour rien que l'Empereur du Japon avait choisi comme objectif un plat de sushi : le sushi (le vrai) est un met extrêmement délicat et fragile et cher (il n'est pas rare de payer jusqu'à 15€ voire plus au Japon pour une seule paire) qui demande beaucoup de rigueur et d'effort au chef qui le prépare. A titre d'exemple, dans certains restaurants japonais fameux et réputés, il est de coutume qu'on interdise aux novices de toucher un couteau avant 5 ans et durant cette période, les tâches ingrates (le rangement et le nettoyage complet des cuisines...) leurs sont dévolues et il leurs est demandé "d'apprendre en regardant" les chefs préparer les morceaux de poisson, les découper, cuire le riz etc etc etc... (authentique).

Une fois servi, il faut rapidement consommer le sushi car sinon il "sèche" et ses qualités gustatives s'amenuisent et se perdent. C'est pour cela qu'en général le plat est préparé devant le client afin qu'il puisse le manger immédiatement.

Pour refléter cet impératif "naturel", le pion, au début du jeu, représente toujours un nombre de sushi égal au double (les sushis sont toujours servis par paires) des effectifs les plus nombreux des joueurs (A joue avec 8 figurines et B joue avec 10 figurines ; au début du jeu, le pion représente alors 10 x 2 = 20 sushi).

Au début du tour 3, les sushi commencent à "sécher" et à chaque début de tour des joueurs, 1D3 sushi est perdu. Le décompte doit être tenu avec exactitude car si, pour une raison ou pour une autre, le nombre de sushi mangeables atteint 0 les 2 joueurs font match nul et la partie cesse immédiatement. En règle de tournoi, lorsqu'un joueur fait sortir le plateau de sushi par son bord de table, il remporte autant de points qu'il y a de sushi restant sur le plateau.

Seule des figurines de taille humaine ou équivalente (Morat...) à pied peuvent s'emparer du plateau de sushi et le porter ; les figurines plus grandes (TAG...) ou motorisées (motos, DCD du type Tzyklon...) ne le peuvent pas (trop petit ou trop risqué !).

ZdC du plateau de sushi : Le plateau de sushi a sa propre ZdC comme n'importe quelle figurine et n'importe quel jet (j'ai bien dit N'IMPORTE QUEL JET) dont les effets s'y déroulent ou ne font qu'y passer (ramasser le plateau, courir/se baisser avec, tirer en portant le plateau, tirer sur une fig sur le point de s'en emparer... etc etc etc...) entraine un malus de -2 qui représente les efforts déployés pour ne surtout pas impacter les sushis... Sinon 1D3 sushi sont perdus (les jets de hacking ne sont pas affectés sauf s'ils visent le porteur du plateau).

La lame plutôt que la flèche : Il sera toujours plus facile de s'emparer du plateau de sushi au corps-à-corps qu'au moyen d'un tir visant à éliminer le porteur : dans le premier cas l'adversaire tentera de le saisir s'il remporte le round (un jet simple de CC avec le malus de -2 sinon un jet d'opposition avec le malus de -2 en cas d'échec aucun sushi n'est perdu : le porteur parvient à le protéger et l'attaquant ne va pas prendre le risque de faire tomber le plateau), dans le 2e cas, le porteur risque tout simplement de renverser le plateau et de tout perdre. Si malgré tout ce 2e cas survient, procéder comme suit :

1) en cas de réussite critique du tireur (n'oubliez pas les malus de la ZdC du plateau),et si la fig cible est éliminée, le propriétaire de la cible lance un D20 :

- de 1à 12, c'est autant de sushi divisés par 2 qui sont perdus
- de 13 à 20 c'est autant de sushi qui sont perdus et en cas de perte de tous les sushi restants le joueur qui a éliminé le porteur perd la partie (on a dit que ce n'est pas la déboite qui prime !)

2) en cas d'échec du tireur, le propriétaire de la fig cible lance un D20 :

- de 1 à 12 rien ne se passe
- de 13 à 16 c'est autant de sushi divisés par 2 de perdus (instinctivement on sursaute et on se baisse quand les balles sifflent à vos oreilles !)
- de 17 à 20 c'est autant de sushi de perdus et en cas de perte de tous les sushi restants, le joueur qui a fait tirer sa fig perd la partie.


Comme vous pouvez vous en rendre compte, ce scénario favorise, une fois n'est pas coutume, le corps-à-corps (il vient du pays de l'Armée Sectorielle Japonaise, tout de même ^^) et il ne suffira pas de se planquer dans un coin et de fumer tout ce qui passe car ce serait trop facile : il va falloir prendre ses petites jambes et aller le chercher ce maudit plateau ! ^^

Qu'en pensez vous ? N'hésitez surtout pas à me faire part de vos avis/critiques/suggestions... etc etc... ici ou dans mon Temple pour améliorer ce scénario. (Je vais également le soumettre sur le forum Infinity) ^^



Serviteur,

Morikun

P.S : Si après avoir lu cet article (ce dont je vous remercie infiniment) vous êtes pris d'une soudaine envie de manger des sushi, sachez que l'un de mes objectifs secrets à été atteint et l'image suivante devrait vous aider... ou pas XD :

« Modifié: 14 mars 2014 à 09:48:42 par Morikun »
"Tout le monde ment, même moi" Bayushi Tangen

Mon Temple : http://letempledemorikun.blogspot.fr/

"Et grâce à la méthode Morikun(TM), mes cheveux sentent bons, j'ai retrouvé la ligne et je plais de nouveau aux filles." - Ayadan

Grognon

  • Invité
très sympathique, bien amené en terme de background, bien orienté sur du secto jap/secto jap, c'est un peu le reproche...
Après, je suis pas sûr sûr que le cac soit si favorisé... Il faut aussi peut être penser aux armes non létales et leurs effets (stunt pistol, flash bang, ADHL, etc...)

Hors ligne Morikun

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 578
  • Nihon o totemo daisukidesu !!
    • Voir le profil
    • Mon Temple
Merci mon Cher Grognon ^^

Dans le backround c'est effectivement orienté 100% japonais mais, comme je l'ai indiqué en fin, j'ai ouvert aux autres pays et c'est justement le but de pouvoir panacher un peu les armées autour de se qui résume à un "prendre, tenir et rapporter". Après, rien n'empêche de remplacer le plateau de sushi par un plat de boulettes chez les Haqqislam, des bières pour les ariadnais (verres de vins fin pour les Mérovingiens), des verres de vodka chez les nomades et des parts de pizza chez les panoc... etc etc etc... Dès l'instant que dans l'idée c'est un truc périssable qui perd petit à petit de sa valeur si les joueurs lambinent ^^

J'avoue que jusqu'à présent, je n'ai pas pu le tester, je vais tâcher de le proposer aux vétérans de mon club pour avoir des retours. Je l'ai également proposé ici car il y a des experts ès scenarii alors que je ne suis qu'un jeune kohai  :-[

C'est pourquoi je vais lire avec attention tous les retours qui y seront faits ^^

Serviteur,

Morikun
"Tout le monde ment, même moi" Bayushi Tangen

Mon Temple : http://letempledemorikun.blogspot.fr/

"Et grâce à la méthode Morikun(TM), mes cheveux sentent bons, j'ai retrouvé la ligne et je plais de nouveau aux filles." - Ayadan

Hors ligne Julburz

  • Néo O-12
  • *
  • Messages: 54
    • Voir le profil
A mon sens il y a un souci car tu places le plateau au centre de la table et tu autorises tous les déploiements.

En gros j'ai un Infiltré ou un Déploiement mécanisé. Je place du Fumigène sur ton plateau, je ramasse avec mon gars et je fuis sous fumi au 1er tour, l'ennemi n'aura pas le temps de faire un seul tour. Limite frustrant.  ;)

Pareil, mettre un résultat (20) où un joueur perd direct la partie çà n'aide pas à apprécier le scénario, à ta place je ne donnerais pas cette possibilité.

Maintenant il n'y a qu'un seul objo, ce qui va déséquilibrer le déroulement en concentrant tout le monde dessus. Pourquoi ne pas prévoir plutôt 3 plateaux de sushi ? Dans ce cadre il faut limiter les points de compo, car moins il y a de figs, + tu es sûr que ta partie dure jusqu'au point critique car pas assez d'actions pour tout faire rapidement. Un base de 200 points devrait être testé dans ce cadre.

Pour le reste le scénario me paraît pas mal dans la logique de la "périmation" des sushis.

Très cool le fluff et ta réalisation. (la première fois que je l'avais vu sur ton blog j'ai cru que c'était une photo de vrais sushi et je ne voyais pas le rapport à la figouze jusqu'à ce que je lise plus en détail et que j'observe çà avec attention et ravissement)  :)
Rejoignez la Ludothèque de Boulogne-Billancourt ici : http://ludotheque.fr-bb.com/
Section Bienvenue

En ligne sco

  • Bureau AEGIS
  • Néocréator
  • *
  • Messages: 3582
  • HaqqIslam
    • Voir le profil
1D3... Hérétique  ;D

1 seul plateau est la garantie d'une poutre au centre
Le scénario peut se finir en 1 seul tour : le gagnant de l'initiative a un net avantage.

J'ajouterai des étapes intermédiaires genre pêcher le poisson, amener le poisson frais au cuisinier, attendre qu'il prépare et transporter le plateau... Pour ajouter du mouvement sur le terrain et disperser un peu les forces.

edit : grillé par Julburz

Hors ligne Morikun

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 578
  • Nihon o totemo daisukidesu !!
    • Voir le profil
    • Mon Temple
Merci pour tes remarques !!

Citer
A mon sens il y a un souci car tu places le plateau au centre de la table et tu autorises tous les déploiements.

En gros j'ai un Infiltré ou un Déploiement mécanisé. Je place du Fumigène sur ton plateau, je ramasse avec mon gars et je fuis sous fumi au 1er tour, l'ennemi n'aura pas le temps de faire un seul tour. Limite frustrant.

Certes tous les déplacements sont autorisés, mais cela n'empêche pas non plus les infiltrations supérieures : d'accord il y a du fumi (avec malus) mais un Oniwaban (exemple tout à fait objectif de ma part hein ^^) peut tout à fait se révéler juste derrière toi et tenter de te prendre le plateau...

Citer
Pareil, mettre un résultat (20) où un joueur perd direct la partie çà n'aide pas à apprécier le scénario, à ta place je ne donnerais pas cette possibilité.

Le fail critique est là pour justement dissuader certains de donner dans la facilité en plombant à distance... Après, peut être que je n'ai pas choisi la solution la plus opportune...

Citer
Maintenant il n'y a qu'un seul objo, ce qui va déséquilibrer le déroulement en concentrant tout le monde dessus. Pourquoi ne pas prévoir plutôt 3 plateaux de sushi ? Dans ce cadre il faut limiter les points de compo, car moins il y a de figs, + tu es sûr que ta partie dure jusqu'au point critique car pas assez d'actions pour tout faire rapidement. Un base de 200 points devrait être testé dans ce cadre.

Alors ça c'est pas con du tout !! Je m'étais focalisé sur UN plateau en pensant que la difficulté serait là (tout le monde va aller au même endroit mais gaffe aux malus et à ne pas faire tomber le plateau) mais TROIS pourrait être rigolo ^^ (Je vais attendre de voir ce qu'en pensent les autres).

Citer
Très cool le fluff et ta réalisation. (la première fois que je l'avais vu sur ton blog j'ai cru que c'était une photo de vrais sushi et je ne voyais pas le rapport à la figouze jusqu'à ce que je lise plus en détail et que j'observe çà avec attention et ravissement)

 8) Hum allons allons mon Cher Julburz n'en jetez plus vous me faites rougir encore plus que mon emblème perso ^^ Mais je suis très content de moi car cela fait plusieurs fois qu'on me dit qu'il y a eu confusion entre vraie bouffe et bouts de greenstuff peints  O0 Pour une fois que je réussi un truc aussi bien ("bonheur imbibé de joie" comme dirait le disciple de Léonard le Génie) XD

Merci infiniment !!

Serviteur,

Morikun

"Tout le monde ment, même moi" Bayushi Tangen

Mon Temple : http://letempledemorikun.blogspot.fr/

"Et grâce à la méthode Morikun(TM), mes cheveux sentent bons, j'ai retrouvé la ligne et je plais de nouveau aux filles." - Ayadan

Hors ligne Morikun

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 578
  • Nihon o totemo daisukidesu !!
    • Voir le profil
    • Mon Temple
Citer
1 seul plateau est la garantie d'une poutre au centre
Le scénario peut se finir en 1 seul tour : le gagnant de l'initiative a un net avantage.

Mais c'est tout à fait le but (mais en faisant attention quand même) !

Après rien n'empêche les petits camarades de faire le vide tout autour pour se ménager un couloir de sortie sécurisé...

J'ai essayé de casser un peu la mécanique traditionnelle d'Infinity qui se focalise surtout sur le tir : un seul objectif, très fragile qui même sans rien faire se dégrade et où la rapidité prime sur la déboite... ça me semblait pas mal ^^
"Tout le monde ment, même moi" Bayushi Tangen

Mon Temple : http://letempledemorikun.blogspot.fr/

"Et grâce à la méthode Morikun(TM), mes cheveux sentent bons, j'ai retrouvé la ligne et je plais de nouveau aux filles." - Ayadan

Grognon

  • Invité
Pour le reste le scénario me paraît pas mal dans la logique de la "périmation" des sushis.

PEREMPTION! (dis-je sur un ton péremptoire, même si le terme reste pour le moins périmé...  O0)

@ Sco: Pour le D3 moi aussi j'ai ri (dur avec un oeil défoncé... mais quand même...)
@ Morikun: l'epic fail est bon dans le cadre du mono-objo, peut-être rajouter des objos secondaires, mais que l'epic fail concerne quand même... (genre aller chercher les baguettes et le saké... on va pas être gougnafiers au point de manger avec les doigts, ni se descendre une coupette pour fêter la victoire, nan?)

Bon, j'attends avec impatience que ma femme rapplique au taf, on va manger japonais du coup!  ;D ;D

Hors ligne Morikun

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 578
  • Nihon o totemo daisukidesu !!
    • Voir le profil
    • Mon Temple
Pas compris la blague sur le D3 moi... ???

Je vais voir pour intégrer des objectifs secondaires ou carrément 2 autres plateaux (j'aimerais bien avoir des retours après test de votre part si vous avez envie de tenter le coup ^^')

Les sushi sont un des seuls plats japonais où il est autorisé de se servir de ses doigts cependant ^^

Citer
Bon, j'attends avec impatience que ma femme rapplique au taf, on va manger japonais du coup!

HAhha (Mode Nelson dans les Simpson ON... Notez la rime riche hein) !! Mon plan génial fonctionne mon Cher Minus !! Aujourd'hui le forum Infinity et demain le monde entier !! Niark niark niark !! (envoyez le générique maintenant ! XD)

Serviteur,
"Tout le monde ment, même moi" Bayushi Tangen

Mon Temple : http://letempledemorikun.blogspot.fr/

"Et grâce à la méthode Morikun(TM), mes cheveux sentent bons, j'ai retrouvé la ligne et je plais de nouveau aux filles." - Ayadan

En ligne sco

  • Bureau AEGIS
  • Néocréator
  • *
  • Messages: 3582
  • HaqqIslam
    • Voir le profil
Pas compris la blague sur le D3 moi... ???
Il y a au moins 25 ans que je n'en ai pas lancé 1D3...
Infinity est une religion monodéiste  : D20 est grand ! D20 est l'unique ! ;D
« Modifié: 28 février 2014 à 12:26:20 par sco »

Hors ligne Julburz

  • Néo O-12
  • *
  • Messages: 54
    • Voir le profil
Citer
PEREMPTION! (dis-je sur un ton péremptoire, même si le terme reste pour le moins périmé...  ) O0

Aaargglll....mea culpa. :'(

Je m'en doutais (et je ne trouvais plus) mais je suis une feignasse.  ;D

@Morikun : de mon expérience de notre campagne où avec Tinkou (surtout lui) on avait monté 30 scénarios avec des approches cinématiques et une recherche de jusqu'où on pouvait pousser la limite du système de jeu, je te garantis qu'introduire une variable où un joueur perd la partie sur un jet de dé c'est très mauvais, et que si tu n'empêches pas l'action que je t'ai décrite (par exemple en interdisant toute forme de déploiement-sauf un bon vieux DA3 - ;D autour de ton/tes plateaux) ça va pas le faire.

Infinity souffre réellement de la problématique de la poutre facile, çàd c'est un peu comme si tu appuies sur la gachette pour éliminer ce ù%§ Cutter mais qu'une fois fait ton doigt reste crispé convulsivement et que tu restes pantois avec l'ennemi en fuite et zéro objos pris.

Pour qu'un scénario soit fun et tactique il faut absolument limiter cette issue, or la poutre au centre ne me semble pas la bonne approche.

ici tu veux quoi :

- du CAC
- cette affaire de sushi délicats

Ton scénario, pour qu'il marque les esprits, doit garder en esprit cette vision cinématique que ton fluff introduit parfaitement.

Ce que dit Sco en exagérant le truc est très juste : la préparation des sushi peut faire partie de l'ambiance et aider à ce que la partie dure le temps critique (en gros 3 tours bien remplis de part et d'autre)

Maintenant multiplier les objos augmente la possibilité de CAC mais est-ce vraiment le cas ? Car il existe d'autres types de munitions que la balle chemisée, par exemple la Glue.

Un exemple que je te propose :

"Une faute d'étiquette serait de très mauvais goût"

L'Empereur veut du spectacle et que la coutume soit respectée. Pour celà un plateau ne peut être récupéré que dans un ballet de lames mortelles où aucune goutte de sang ne doit souiller les mets délicats réservés à son gosier divin.

Aucun point ne peut être marqué si le plateau n'a pas été récupéré autrement que lors d'un CAC. Par conséquent un porteur ne peut être pris pour cible par aucune arme de tir ou à gabarit.
Rejoignez la Ludothèque de Boulogne-Billancourt ici : http://ludotheque.fr-bb.com/
Section Bienvenue

Hors ligne Morikun

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 578
  • Nihon o totemo daisukidesu !!
    • Voir le profil
    • Mon Temple
Ah, dans ces conditions, effectivement, je n'avais pas vu les choses sous cet angle   :P

Je vais essayer de retravailler ça durant le week end tiens...

Je vois ce que tu veux dire avec ton exemple, mais l'aspect rapidité primordiale pèche un peu dans ce cas. Pourquoi ne pas dire

Obligation principale : rapporter le plateau de sushi le plus rapidement possible par son bord de table (Dynamique rapide respectée)

Obligation annexe :

- Le porteur ne peut pas être pris pour cible par une arme de tir et/ou à gabarit pour ne pas prendre le risque de perdre le plateau (et on conserve un malus pour symboliser le fait qu'il faut faire attention au plateau durant le CAC)

- l'epic fail D20 serait remplacé par la perte de 2D6 sushis (mais vu qu'on interdit de toucher le porteur au tir, seule la table de péremption des sushi à partir du tour 3 serait conservée...)

Merci infiniment pour tes conseils !! ^^

Serviteur,

Morikun
« Modifié: 28 février 2014 à 13:23:11 par Morikun »
"Tout le monde ment, même moi" Bayushi Tangen

Mon Temple : http://letempledemorikun.blogspot.fr/

"Et grâce à la méthode Morikun(TM), mes cheveux sentent bons, j'ai retrouvé la ligne et je plais de nouveau aux filles." - Ayadan

Grognon

  • Invité
Pas compris la blague sur le D3 moi... ???

Alors, comme pourrait le démontrer mieux que moi Béring, le D3 ne peut pas exister, puisque le plus petit polyèdre possible comporte 4 faces... C'est une abstraction de joueur...

Hors ligne Morikun

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 578
  • Nihon o totemo daisukidesu !!
    • Voir le profil
    • Mon Temple
Et sinon ce restaurant japonais mon Cher Grognon ? ^^
"Tout le monde ment, même moi" Bayushi Tangen

Mon Temple : http://letempledemorikun.blogspot.fr/

"Et grâce à la méthode Morikun(TM), mes cheveux sentent bons, j'ai retrouvé la ligne et je plais de nouveau aux filles." - Ayadan

Grognon

  • Invité
tenu par des chinois d'après l'accent et les sonorités... :/ pas mauvais mais pas ultime

Hors ligne Volgogronz

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 507
  • Référent règles Aristeia!
    • Voir le profil
Cool, un scénar fun!
Merci beaucoup mon cher Morikun.

Hors ligne Morikun

  • Néomancien
  • ***
  • Messages: 578
  • Nihon o totemo daisukidesu !!
    • Voir le profil
    • Mon Temple
Merci mon Cher Volgogronz ^^

Si jamais tu le testes de ton côté, pourrais tu laisser un retour ici stp ?

Merci infiniment ^^

Serviteur,

Morikun
"Tout le monde ment, même moi" Bayushi Tangen

Mon Temple : http://letempledemorikun.blogspot.fr/

"Et grâce à la méthode Morikun(TM), mes cheveux sentent bons, j'ai retrouvé la ligne et je plais de nouveau aux filles." - Ayadan

Hors ligne RemiZ

  • Néoterrien
  • ****
  • Messages: 1156
    • Voir le profil
    • Le Cinéma du Z
Très sympathique scénario. La "périmabilité" des sushis est effectivement une très bonne idée !

Pour éviter la victoire en 1 tour, tu peux ajouter la difficulté de courir en portant le plateau sans faire tomber les sushis. Par exemple : 1 déplacement avec : OK, au 2ème, le plateau tombe sur 18 à 20. Au 3ème sur 15 à 20, au 4ème déplacement sur 12 à 20, pas possible de faire 5 déplacements sans le faire tomber... Tu peux faire varier cette règle en utilisant la VOL ou le PHY de la figurine. (bonus de +3, puis 0 , puis -3, etc...). A affiner par des tests !

RémiZ
Rémi Z

Mon blog ciné : www.cinema-du-z.fr

Hors ligne Pitaine

  • Néoterrien
  • ****
  • Messages: 1168
  • Space Pirate
    • Voir le profil
L'objectif Central est pas forcément sortable au premier tour. Suffit que la table soit bien foutue. Tient, on s'en est fait une pirate/pano sur la récup de... heu...Des magazines playboy, bon, malgré la présence de Saïto dans la team pano, il s'est pas barré avec (faut dire, je pirate à détruit les passerelles qui aurait pu le ramener à son bord de table).

Si on craint vraiment les déploiements avancés suffit de faire de la zone ou sont les sushis une zone d'exclusion "pas de figu déployé dans un rayon de X des sushi". Et de préférence, déployer les sushi dans un endroit ou clos (avec des saleté de portes à ouvrir pour se faire ralentir) ou très exposé (avec l'assurance que tout les sniper du coin vous attendent) ou d'accès difficile (Entouré d'une fosse, sur un toit, dans un enchevètrement de passerelle, sur la plus haute tour du royaume etc...)

Quand au fait de pas pouvoir tirer sur les sushi: et moi je dit, quel intérêt d'essayer de faire ça classe si on as pas le choix?

PS: Soyez pas triste pour le lieutenant qui s'est fait Seppuku, ça donne plein de point pour une résurection...
Pirate un jour, Pirate Toujours!

Hors ligne K@w@l

  • Modérateurs
  • Néoterrien
  • ***
  • Messages: 1156
  • Dupond Capello
    • Voir le profil
L'objectif central est parfait !

Il y aura des infiltrés partout, des DA en abondance, ça va bastonner !!!

Tu peux définir une zone d'exclusion de 3 façons :
- 10 cm de chaque côté de la ligne médiane ;
- un gabarit ;
- un carré de  20 cm x 20 cm autour du plat de l'Empereur.


Pourquoi ne pas tirer sur le porteur ? Tant qu'à perdre, pourquoi ne pas perdre en beauté et tout exploser ? Hein ?

La règle de RemiZ est bien mais en déplacement 10-5 en 4 tour, la fig se déplace de 60cm c'est déjà trop à mon avis. Un porteur ne devrait, dans le même tour de jeu, que : premier ordre saisir le plateau et se mouvoir, deuxième ordre MOU-MOU. Puis un autre vient récupérer le plateau socle à socle. Et il ne devrait pas avoir plus de 2 porteurs différents par tour de jeu (oui, deux porteurs 10-10 avec 6 ordres courts ça fait déjà 60cm...)... Et tu devrais aussi restreindre le portage du plateau à ceux qui se déplacent à pieds - ils ont trop de motards en secto jap ;-)).

Si l'initiative est un problème, il faut faire un match "retour". Comme cela chacun à une chance. Mais, ça pue le TO cette histoire !  ;)

"Une fois que tu as mis le doigt dans Infinity, tu peux dire "Au revoir" à l'espèce marine"
"Le Canada, c'est pas la terre à délits"
"Toujours boire de l'eau après un scénario "arrangé""

 

//TODO Delete next line for Theme v203 compliance?