Nouvelles: Fin de maintenance, ajout d'une nouvelle front page et de contenu Articles - TinyPortal






Morat Aggression Forces Action Pack



Par Gutier Lusquiños


Armées : Armée combinée/Forces d'agression Morat

Citer
Les Forces d’Agression Morat, aussi brutales que résolues, ne se retirent jamais et sont capables de raser complètement un champ de bataille plutôt que de le perdre. Considérés comme un fléau par le reste de l'univers, les Morat sont la race militariste par excellence. Ces extraterrestres agressifs et violents sont devenus la principale force de choc de l'Armée Combinée, au-dessus de toutes les autres espèces au service de l'Intelligence Évoluée.




Cette boîte comprend 9 figurines, qui sont toutes de nouveaux designs et de nouvelles sculptures pour l'armée Morat : 3 Morat Vanguard Infantry (Combi Rifle), les soldats de ligne Morat ; 1 Kaitok (Chain Rifle +2B, Flammenspeer), une infanterie lourde dans une armure asservie ; 1 Zerat (Hacker), un infiltré spécialiste en infowar ; 1 Raktorak (Vulkan Shotgun), sous-officier vétéran fiable ; 1 Rasyat (Spitfire), un parachutiste apportant la mort depuis le ciel ; 1 Dartok Hacker (Combi Rifle, Pitcher), cyberguerrier Morat ; 1 Kyosot (mitraillette), un véritable soldat de choc mortel.



Le Morat Aggression Forces Action Pack contient toutes les figurines dont vous avez besoin pour composer une liste d'armée Morat dans l'armée combinée et commencer à rassembler une armée de la force extraterrestre la plus sauvage de l'univers Infinity.




INFANTERIE D'AVANT-GARDE MORAT


Les régiments d'infanterie d'avant-garde sont la pierre angulaire des Forces d’Agression Morat. Ils portent tout le poids des offensives Morat qui font avancer les campagnes de conquête de l'IE. Et ça ne les dérange pas du tout. Les soldats Morat sont féroces jusqu'à la moelle, grands, forts et terriblement menaçants même désarmés. L'infanterie d'avant-garde des Morat a un long, large et sanglant dossier de service. C'est un corps très strict, avec une devise à peu près équivalente à celle de l'ancienne Légion Étrangère française : « Marche ou crève ».



Descendant d'anciens régiments de première ligne, l'infanterie d'avant-garde a hérité de nombreuses traditions anciennes et brutales. Les salles communes de leurs casernes affichent une visioplaque proéminente avec le message suivant : "Vous êtes des fantassins d'avant-garde, votre destin est de mourir et l'armée vous emmènera là où votre destin vous attend." Les armées conventionnelles se battent pour une victoire finale, mais l'infanterie Morat Vanguard sait que la fin d'une campagne n'annonce que le début d'une nouvelle. Pour un Morat, la guerre ne finit jamais.




ÉQUIPE DE CYBERCOMBAT DARTOK


Vous ne trouverez pas de fantômes sur les réseaux de données Morat, seulement des bulldozers. Les hackers Morat méprisent constamment les techniques de furtivité et d'infiltration dans le cybercombat, et privilégient plutôt les tactiques directes et agressives. Dans le cyberespace Morat, les grands prédateurs ne se cachent pas, mais s'imposent par leur force brute et leur puissance. Et l'exemple le plus remarquable de cette philosophie, qui doit tant à la nature agressive et brutale des Morat, sont les équipes de cybercombat Dartok.

Comme toutes les percées technologiques de la civilisation Morat, le développement des réseaux de données a eu lieu sous l'égide de l'industrie militaire. Cela signifie que les premiers hackers Morat étaient des soldats qui cherchaient à pénétrer ou à endommager les réseaux de données ennemis. Les techniques de cybercombat ont évolué en même temps que la technologie des données, ce qui a nécessité que les meilleurs hackers Morat, ceux qui avaient la technologie la plus avancée à leur disposition, soient tous des soldats qui servaient en soutien de la force ou qui s'engageaient directement dans le combat dans le cyberespace. Cependant, les plus admirés d'entre eux, ceux qui faisaient les gros titres de la presse militaire, étaient les hackers tactiques, ceux qui étaient déployés sur le champ de bataille physique et traquaient leurs ennemis aux côtés du reste des troupes. L'élite de ces cybersoldats Morats est l'équipe Dartok, la meilleure unité de cybercombat tactique de la Force d'agression. Ses membres reçoivent le même entraînement au combat que l'infanterie d'avant-garde, et ils sont tenus d'égaler les performances physiques de cette dernière, de sorte qu'ils sont ensuite capables de suivre le rythme de n'importe quelle autre unité tactique au combat en termes de mouvement, de tir et de combat au corps à corps. Bien que leur entraînement fasse des Dartok une force avec laquelle il faut compter dans n'importe quelle confrontation physique, ce sont leurs compétences d'info-guerriers qui en font des adversaires vraiment redoutables. Comme toute autre troupe Morat, leur instinct extrêmement agressif est l'un de leurs principaux attributs, ce qui signifie que personne n'est en sécurité dans le cyberespace lorsque les Dartok se déchaînent.



Pendant de la grande guerre qui s'est terminée par l'absorption de la Suprématie Morat dans la Civilisation d'Ur, les Dartok ne surent pas rivaliser sur le plan technologique avec les hackers de l'IE. Cependant, ce ne fut pas un obstacle pour ces féroces cyberguerriers, qui continuaient néanmoins à pouvoir charger directement leurs adversaires et à faire des ravages malgré leurs terribles pertes. Bien qu'il soit clair qu'à long terme cette guerre était perdue, leur ténacité et leur acharnement presque suicidaire ont causé beaucoup d'ennuis aux hackers d'Ur, qui à un moment donné se sont même retrouvés dans les cordes. Du fait de ces performances de combat aussi exceptionnelles, une fois la Suprématie absorbée par la Civilisation d'Ur, les Dartok firent partie des unités Morat qui bénéficièrent des développements technologiques d'Ur, mais tout de même pas trop avancées. La technologie de cybercombat à laquelle les Dartok ont accès est limitée, et ce n'est pas aussi avancé que la technologie disponible pour les unités équivalentes d'autres espèces qui font partie de l'Armée Combinée. Mais quelles pouvaient bien être ces raisons de cette limitation ? Hé bien, au-delà du dédain bien connu des Morat pour toute technologie qu'ils n'ont pas développée eux-mêmes, il semble que le Haut Commandement de l'Armée Combinée ait décidé d'établir certaines limites quant au type de technologie de cybercombat auquel cette unité pouvait avoir accès. Les leçons apprises lors de la guerre pour annexer le Morat avaient clairement montré qu'en cas de tentative de sécession hostile par la Suprématie Morat, personne dans toute l'Armée Combinée ne voudrait affronter un Dartok entièrement équipé. Et apparemment, il semble que l'IE elle-même ait dictée qu'en cas de nouvelle confrontation avec des forces de la Suprématie, les membres de l'équipe Dartok Cybercombat deviendraient alors une cible prioritaire et devraient être tués en premier.




RAKTORAK : SERGENT-MAJOR MORAT


Au sein des Forces d'agression Morat, Raktorak est le rang le plus élevé sur l'échelle des sous-officiers. Un soldat vétéran nommé à ce rang possède normalement des compétences supérieures en matière d'organisation et de combat. Dans chaque régiment Morat, il y a généralement un Raktorak par unité et désigné comme assistant ou bras droit du capitaine ou de l'officier commandant.

Considéré comme "premier parmi ses pairs" chez les sous-officiers Morat, le Raktorak représente l'intermédiaire entre le soldat et l'officier commandant. Il est la personne responsable de l'établissement et de l'application de toutes normes de discipline et de comportement pour l'unité. En signe de respect, les officiers se réfèrent toujours aux Raktoraks par leur grade suivi de leur nom. Cette coutume remonte à des temps antérieurs à la Renaissance du Couteau.



En tant qu'assistant de l'officier commandant, un Raktorak doit l'aider dans toutes les tâches quotidiennes et agir comme son garde du corps et son escorte personnelle. Le Raktorak est directement responsable de sa sécurité. Un axiome de la Force d'agression de Morat stipule qu'aucun Raktorak ne peut mourir avant son officier, surtout dans le cas du Régiment Suryat. Le Raktorak doit agir comme leur ombre constante sur le champ de bataille. En tant que bras droit et confident d'un officier, le Raktorak a tendance à être déployé en tant que représentant direct pour les missions de haute priorité. Il est en quelque sorte les yeux et les poings de l'officier sur le terrain. Afin de répondre aux exigences extrêmement strictes associées à ce grade, un Raktorak doit dépasser tout autre aspirant Morat à tous les niveaux. Le processus de sélection des Raktorak est le reflet exact de ces exigences et correspond véritablement à la mentalité militaire Morat. Chaque candidat est enfermé dans un espace clos et totalement désarmé. Celui qui est encore debout lorsque la porte s'ouvre est alors le seul digne d'être appelé Raktorak.




DIVISION DIPLOMATIQUE RASYAT


Le contact avec la civilisation combinée a généré une série de changements dans la culture et la société de la suprématie Morat. Ainsi, un service diplomatique est soudainement devenu nécessaire. C'était quelque chose de complètement inutile pour les Morat, car ils avaient leurs Forces d’Agression pour remplir ce genre de tâches. Les vieux soldats protestèrent amèrement ; les diplomates appartenaient à des races faibles et inférieures. Avec la création d'une division diplomatique, la suprématie donnait le signal ridicule qu'elle s'adoucissait à nouveau. Elle devenait une race de chiots pleurnichards comme toutes les autres espèces qu'elle avait soumises dans le passé. Ce simple fait ternissait leur prestige et leur réputation d'implacabilité vieille de plusieurs siècles. Pour éviter que cela ne se produise, les Rasyatnats, la division diplomatique, furent formés pour être une nouvelle unité au sein des Forces d’Agression Morat. Cette division serait considérée comme une unité d'élite malgré son manque d'histoire.



Seuls les Gesurats les plus durs, les plus turbulents, les plus dangereux et les plus xénophobes ont pu devenir diplomates et faire partie des Rasyatnats. Leur protocole de fonctionnement de base est basé sur des actions qui pénètrent dans le cœur de l'ennemi pour en apprendre davantage et découvrir ses faiblesses en se battant. L'entraînement que les membres de cette unité ont reçu depuis sa création met l'accent sur l'agressivité et la génération d'une violence extrême par des combats constants. La Division Diplomatique a acquis un tel prestige que tous les régiments Morat ont bientôt rivalisé dans les compétitions de Sotaraks afin que leurs représentants puissent faire partie du service diplomatique agressif de la Suprématie. Les Rasyatnats représentent l'incarnation la plus pure de la philosophie Morat appliquée directement : "Celui qui a la plus grosse arme est toujours le vainqueur d'une négociation." C'est la diplomatie fournie en rafales à fort impact.




PELOTON DE TUEURS KYOSOT


Étant par nature une espèce violente, belliqueuse et militarisée, les Morat en savent ainsi autant sur la façon de tuer que sur la guerre. Et s'il y'a bien une chose dont ils sont bien conscients, c'est qu'il faut parfois être bien plus féroce que de simples troupes d'assaut avec une artillerie dévastatrice, pour percer l'ennemi et lui causer un impact psychologique si brutal sur les quelques survivants qu'ils ne pourront alors plus que choisir entre fuir et se cacher. Il y a des moments où l'adversaire est si extraterrestre et différent que les tactiques habituelles ne suffisent plus et que vous avez donc besoin d'une équipe de choc spécialisée, petite mais capable de causer beaucoup plus de dégâts que n'importe quelle unité conventionnelle. Ce n'est pas une question de puissance de feu ou de déploiement d'armes, puisque la Suprématie Morat dispose déjà de troupes exemplaires dans ce genre. Ce qu'il faut, c'est une unité spécialisée dans la vraie mort et l'assassinat. Chaque coup tiré par l'un de ses membres garantit une victime, chaque coup étant une blessure mortelle. Il s'agit ici d'une unité de choc capable de prendre n'importe quelle position d'assaut, en ne laissant qu'une traînée de cadavres dans son sillage, des victimes pour lesquelles il n'y aura aucune possibilité de résurrection. Ce sont des troupes qui ont soigneusement étudié leurs adversaires et non seulement savent comment les tuer pour de bon, mais aussi sont devenues de véritables experts en la matière. C'est ainsi une petite force capable de semer la panique et la terreur dans les rangs de leurs ennemis, implacable et impitoyable, l'incarnation même de la mort pour n'importe quel ennemi, aussi dur à cuire et vétéran soit-il.



Ce peloton porte le nom de Kyosot, d'après la dague utilisée par les anciens guerriers Morats pour porter le coup de grâce de la mort, qui mettait fin aux souffrances des adversaires blessés et leur épargnait l'humiliation de la défaite et de l'asservissement. Selon certaines rumeurs, ses origines remontent à une ancienne société secrète de soldats qui rejetaient la culture esclavagiste Morat et tuaient tout adversaire Morat qu'ils jugeaient digne d'une mort honorable au combat. Ces troupes se sont spécialisées dans les techniques de combat visant à endommager mortellement leur cible, devenant ainsi des experts en matière de blessures mortelles. Cachée parmi les autres forces Morat pour éviter d'être anéantie, cette confrérie a survécu pendant des années, tuant tout adversaire digne de ce nom que ses membres rencontraient, passant inaperçue dans le chaos des combats. Cependant, leur fin pourrait être survenue au moment où la Suprématie s'est réunie et a commencé à conquérir d'autres espèces. Leurs ennemis n'étaient plus des Morat dignes d'une mort honorable, mais des espèces plus faibles qui méritaient de connaître leur destin d'esclaves de la Suprématie. Néanmoins, les Kyosot sont bien conscients de la nature de leur propre peuple, et ils savent qu'à un moment donné, une nouvelle guerre civile éclatera, opposant Morat contre Morat. Il s'agira peut-être d'un conflit interne ou d'une guerre de sécession avec l'Hégémonie d'Ur, certains Morat respectant le principe de la loi du plus fort, à savoir l'IE, tandis que d'autres se rebelleront contre ce principe. Dans tous les cas, les Kyosot seront là, prêts à abattre tout Morat digne de leurs coups mortels, qu'ils ont perfectionnés sur toutes les espèces aliens que la Force d'agression Morat a rencontrées. Voici les Kyosot, ceux qui vous feront la pitié d'une mort rapide.




RÉGIMENT DE CHOC KAITOK


La Force d'Aggression Morat n'a pas été créée pour la défense, mais pour honorer son nom, qui ne lui a pas été donné en vain. Le véritable but des unités qui composent la Force d'agression est de servir de troupes de choc. Alors, qu'est-ce qui distingue les Kaitok des autres troupes Morat ? Très simple ; ils prennent cet axiome et l'illustrent. La Suprématie a créé ce régiment pendant leur période d'expansion stellaire. A cette époque, les Morat avaient fini par trop s'étendre et la Force d'agression n'avait ainsi pas pu garder autant de territoire sous son contrôle. C'est alors, qu'ils ont lancé une campagne de recrutement, offrant aux volontaires la possibilité de rejoindre un nouveau régiment avec beaucoup de possibilités de promotion, un régiment dans lequel ils pourraient inscrivent leurs noms dans l'histoire, s'ajouter au bilan de l'unité et améliorer leurs perspectives d'avenir dans la société Morat.



Cet esprit de corps est d'une importance capitale, car l'idée est de créer une véritable cohésion au sein d'une unité dont les membres doivent être prêts à opérer comme des troupes de choc de première ligne qui ne craignent pas la mort. Pour cette raison, les Kaitok sont entraînés non seulement physiquement, mais aussi psychologiquement. La base de l'endoctrinement de ces troupes est l'acceptation de la mort comme un fait inévitable et bienvenu, un fait qui doit être embrassé avec fierté et honneur. Chaque Kaitok conclut un pacte avec la mort : ils ne la fuiront pas et elle ne les poursuivra pas. La mort arrivera simplement quand elle sera prédestinée et inévitable. Pour les Kaitok, comme ils sont proprement Morat, il n'y a pas de plus grand honneur que de mourir au combat. La vraie mort n'arrive qu'une fois et elle doit être aussi mémorable que possible, pour leur plus grande gloire et celle du régiment. Cela crée une éthique d'unité distincte et inégalée qui les pousse à toujours chercher à engager l'ennemi en combat rapproché, précisément là où ils savent qu'ils peuvent faire le plus de dégâts. Les Kaitok demanderont toujours à être affectés en première ligne lors d'une bataille, quelles que soient les circonstances et l'adversaire, et ils iront toujours là où se trouve le combat, sans jamais s'y soustraire. En gardant cela à l'esprit, ils obéiront aux ordres qu'ils ont reçus et même mourir, car ils ne failliront jamais dans leur exécution. Pour les Kaitok, la camaraderie est la seule chose qui soit égale à la mort et au devoir, et ils ne laisseront jamais un autre Kaitok derrière eux, même s'ils doivent tous périr pour cela. Par conséquent, l'emblème de ce régiment incarne l'idéal du soldat Morat : glorieux parce qu'il est taché du sang des Kaitok tombés au combat, tous aussi courageux, dangereux et redoutables que seul un credo implacable comme le leur peut forger.




RÉGIMENT DE MISSIONS SPÉCIALES ZERAT


Zerat est l'un de ces régiments Morat composés uniquement que de femmes. S'il y a une discipline militaire où les Morat ne se distinguent pas, c'est sans doute dans le domaine de la discrétion. Néanmoins, de par leur nature, leur génétique, ou pour une simple question de survie, les femmes Morat ont de meilleures qualités pour s'infiltrer et à être furtives. C'est la raison pour laquelle la plupart des unités d'exploration Morat sont formées de femmes. Même dans la langue Morat, "Ze Rat" (celui qui tue silencieusement) est un synonyme de "femme guerrière". Mais la mission du régiment Zerat ne se limite pas à l'exploration. Dans les moments difficiles, ce sont toujours des troupes qui appartiennent à la suprématie. Les Zerat adoptent une attitude de combat violente et proactive. Dans cette optique offensive, les Zerat se déplacent généralement avant le corps militaire principal. Elles agissent toujours en formation ouverte étalée sur le terrain et constituent un écran protecteur pour les unités alliées. La tâche des Zerat est d'effectuer des attaques très agressives pour harceler et distraire les forces ennemies. Elles tuent également des officiers et des spécialistes, détruisant du matériel et de l'équipement afin de miner la cohésion de la chaîne de commandement de l'adversaire.



Les Zerat sont connus pour leur grande flexibilité en ce qui concerne leurs tactiques et leurs méthodes de guerre avancée : combattant aussi bien dans des zones forestières ou urbaines, en protégeant les flancs ou en effectuant des attaques sur des terrains difficiles ou des positions défensives naturelles. Leur protocole d'opération comprend également des attaques de reconnaissance où elles mènent des activités agressives, agissant seules ou en petits groupes, mettant en évidence les positions ennemies par des tirs offensifs.

L'expression "régiment féminin" ne doit pas prêter à confusion. Les Zerat sont des soldats Morat à part entière. Elles sont tout aussi dangereuses que leurs camarades masculins. Au cours de la brève période qui s'est écoulée depuis leur arrivée, les Zerat ont déjà accumulé une longue liste de grands exploits sur l'ensemble du front de Paradiso. Les Zerat forment une unité de combat et d'infiltration totalement imprévisible, bien équipée et absolument sans pitié si on la provoque.






BUNDLE PACK FORCES D'AGRESSION MORAT

Morat Aggression Forces Action Pack + Dire Foes = Tyrok Hunter Event Exclusive Edition GRATUITEMENT

Seulement 137,90€ (YY)

Attention pour une durée limitée seulement, procurez-vous donc ce lot spécial et obtenez gratuitement la figurine Tyrok Hunter Event Exclusive Edition tant qu'il est encore temps ! >:D


https://store.corvusbelli.com/adepticon/

Et bien sûr également sur le store de votre boutique locale préférée car l'offre est distribuée également (mais le livre reste en VO, VF plus tard). 8)











Vous pouvez retrouver le sujet de discussion de l'événement ici:
http://www.bureau-aegis.org/forum/index.php?topic=16573.0

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDel.icio.us

Comments: 2 *

  1) Re: Morat Aggression Forces Action Pack - Histoires
Comment by Wizzy le 01 avril 2022 à 19:03:35

Citer
Tuto peinture Morats (nouvel action pack Infinity) #SimpleBasique

Présentation et tuto peinture pour le nouvel action pack / starter Morats pour Infinity. Objectif : niveau tabletop avec des techniques faciles, simples et basiques.


https://www.youtube.com/watch?v=67bs6TnoTVs
  2) Re: Morat Aggression Forces Action Pack - Histoires
Comment by Wizzy le 01 avril 2022 à 19:03:42

Citer
Infinity News et événements - Avril 2022

Nouvel épisode des infinity news, votre émission mensuelle sur les nouveautés et les événements Infinity en France.

https://www.youtube.com/watch?v=f3eXrS0d2z4
You don't have permission to comment, or comments have been turned off for this article.

Articles dans « Vidéos et Articles Infinity/Aristeia »

Recent

 
 
 
 

SMF spam blocked by CleanTalk
//TODO Delete next line for Theme v203 compliance?