Nouvelles: Forum francophone de l'association Bureau Aegis,
dédié au jeu de figurines Infinity.

Auteur Sujet: Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu  (Lu 8585 fois)

Hors ligne Pitaine

  • Néoterrien
  • ****
  • Messages: 1176
  • Space Pirate
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #40 le: 21 septembre 2010 à 11:41:41 »
Ben pour les prétendant, il avait "Frénésie: gars qui touche à sa femme"
Allez, juste 1 point de CC pour pouvoir en remontrer aux Yu jin de passage. Voire un de volonté. Ce mec à Théoriquement crevé l'oeil d'un cyclope, entendu les syrènes, Affronté Charybe et Sylla...

Tient et la recrée de Pénélope elle est prévue?
Pirate un jour, Pirate Toujours!

Hors ligne Kamau

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 276
  • Pan Océania - VARUNA
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #41 le: 21 septembre 2010 à 12:43:04 »
La recréation est basée sur Ulysse avant l'Odyssée et son dramatique retour au pays.
C'est le vainqueur du siège de Troie, ou l'intelligence l'a emporté (pour un court instant) sur la force brute, qui est la substance du projet.
Et le reste de l'histoire est parait-il de la mythologie... Pénélope, pourquoi pas, mais la version Thunderbird  :P

Pour le V : Ignorer les blessures des recréations, vous avez effectivement raison, je l'intègre donc.
Pour le nanopulseur, ce n'est pas systématique, ex. : Avicenne, Miyamoto Mushashi. De plus cette arme est interdite par le concilium, et dans le BG développé plus haut, Varuna a adopté sans réserve cette convention.

Takezo, ta suggestion de répétiteur EVO est tout simplement géniale. Une petite modification au BG mais cela va dans le bon sens.
Le CAP passerait à 1.5, le coût à 60.

A part la nécessaire présence d'un Kamau en Pan Océanie, pas d'autre contrainte.
Il serait de tout façon bien accompagné (HEXAS hacker ou DASYUS hacker par exemple, en arrière pour le TO du garde rapproché et le soutient au hacker offensif relayé par Ulysse). Cela risque de sentir l'Ozone.

Par contre, suivant cette évolution et ne pas transformer la sectorielle Varuna en spécialiste de la guerre électronique, j'envisage d'abandonner la capacité EVO sur le Black Manta, peut être pour un marqueur ou un observateur d'artillerie. A suivre...
« Modifié: 21 septembre 2010 à 13:10:18 par Kamau »
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.

Beren

  • Invité
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #42 le: 21 septembre 2010 à 15:15:58 »
Citer
Au passage: Apréhension pour le combat frontal... Le type à quand même massacré tout les prétendants de sa femme avec juste deux potes et tous à la fois.
Oui mais il les a tué avec son arc (lui seul était capable de tendre la corde). donc le fusil de sniper n'est pas si mal.

Hors ligne Kamau

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 276
  • Pan Océania - VARUNA
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #43 le: 06 novembre 2010 à 02:12:50 »
Je poursuit le développement de la sectorielle Varuna avec un nouveau personnage, avant de développer l'unité à laquelle il appartient. Plus épais, il répondra j'espère, au attente de notre pirate préféré !
Le profil, que j'espère plus équilibré que les précédents suivra sous peu !


Enseigne de vaisseau Hubert LEVASSEUR, Alias Serval.
1st ADS – Commando Exocet, planète Varuna, Ile de DELOS.


Voici son histoire…

Il n'a aucun souvenir de ses parents, ni de sa famille. Mais on lui donne des origines françaises. Il a grandi dans un orfelinat de Marrienbourg.
Il est recruté dans l’armée, qui est le refuge des marginaux et des sans famille. Il ne se souvient pas vraiment si il a signé avant ou après le dernier verre !

Sous-officier de l’armée mérovingienne, c’est un parachutiste émérite qui n’a peur de rien
Son caractère irascible le rend difficile à gérer par ces supérieurs, mais ses qualités de combattant et de meneur d’homme lui permettent de grimper doucement les échelons. En effet ce n’est pas facile : il se fait plus d’ennemis que d’amis. Mais au feu, chaque homme veut être avec lui.
On raconte alors qu'il est indestructible, d'autre parle d'une chance insolante.

Les jours heureux
Alors lieutenant au sein de la 4° compagnie du premier régiment de Para-Commando, sa section se fait littéralement pulvériser sur un objectif mal identifié. Avec deux autres survivants , sur 30 hommes, il parviens à regagner les lignes Ariadnaises.
De retour à la base il brise la mâchoire et un bras de l’officier de renseignement responsable de la mission, avant d’être maîtrisé et mit aux arrêts.
Un des deux survivants étant le fils d’un politicien influent au sein du gouvernement, sa peine sera atténuée : Il echappera à la prison, mais il sera cassé et relégué au grade de sergent, avec la médaille du mérite militaire…quand même !
On pense se débarrasser de lui en l'affectant dans les opérations spéciales, au sein d'une unité à forte attrition. Il y rencontra le lieutenant Margot BERTHIER. C'est le coup de foudre. Ils entament une relation suivie et tumultueuse. Grâce à leurs états de service, leurs supérieurs fermaient les yeux …

Situations à risques
Leur unité, toujours en première ligne, fondait comme neige au soleil, mais ils continuaient de sauter au dessus de la zone d'exeption pour en découdre avec les forces Pan Océaniennes.
Leur notoriété permettait de recompléter les effectifs, mais cela devenait de plus en plus difficile et il fut un temps envisagé par le commandement de dissoudre l'unité.
Un autre problème failli la provoquer :  Les pertes et l'usure des combats, tous ces hommes gravitant autour de Margot (peu farouche), rendirent Hubert protecteur et possessif. Pire, la jalousie finie par la rendre de plus en plus distante jusqu'à la séparation brutale et sans appel.
Elle le vécu relativement bien.
Evidemment, lui non ! Déjà pas facile à vivre, il devint presque dangereux, même pour ses hommes.
Mais les combats faisaient rage et les missions s'enchainant, il se transforme en véritable machine, ne vivant qu'une fois largué au dessus de l'objectif. Un vrai trompe la mort.
Une mission spéciale fut alors organisée…

Voyage en enfer
Cette mission fut considérée comme un fiasco complet. Leur groupe d’assaut fut partiquement anihilé. Seule Margot et un autre sous officier purent rentrer.
Hubert fut porté disparu au combat et l'unité fut dissoute, mais c'est une autre histoire...
Il reprit connaissance, seul dans un environnement inconnu, fait de feu et de sang, et s’enfonca sous le couvert d’un bois pour y trouver refuge. Il en ressortira changé à jamais.
Il est alors amnésique, perdu dans un enfer sauvage. Le vague souvenir d’un visage de femme le maintient en vie et le pousse toujours plus loin, vers le nord, le sud...qu'importe !
Perdu, il va ainsi traverser le territoire d’une harde d’antipodes. Pendant des jours il va se battre et fuir la chasse de ces créatures démoniaques, mais sera finalement capturé.
Il va devenir un objet, un jouet dans les griffes de ces monstres. Il subit les pires sévices et est laissé moribond pendant des jours. Des humiliations sans nom qu'il revivra toutes les nuits. Il est traité comme une animal. Il y perd une part de son humanité et ne doit sa survie qu’à sa rage et aux plus sombres aspects de sa personnalité.
Enfin, sans raison particulière, les antipodes s'habituent à sa présence et il vit au milieu d'eux, la peur vrillée au ventre. Il adopte leur mode de vie et fait finalement partie de la harde.

Plusieurs mois après sa capture, la harde attaque une expédition minière Pan Océanienne. C’est un carnage.
L’intervention musclée d’une compagnie de l’ordre du Temple disperse les assaillants.
Au milieu des cadavres demanbrés, lacérés, Hubert git gravement blessé.
Il est évacué avec les rares survivants.
Des témoins affirment avoir vu un homme participer à la curée, courant parmi les antipodes tel un dément...

Rédemption
Il reprend ses esprits à bord d'un vaisseau sanitaire.
Il sera interné dans un hopital psychiatrique et étudié comme un animal.
Ce traitement lui permettra peu à peu de retrouver la mémoire.
L'analyse et le séquensage de son ADN permettront de déterminer ces origines : il est le fils d'un Wulver inconnu et d'une ouvrière agricole Kazak, Svetlana Neva, morte en le mettant au monde.
C'est un homme perdu, qui ne sait plus qui il est.
Dans le vaisseau hopital, c'est l'effervécence. On attend la venu de la légende vivante : Jeanne d'Arc.
Un concour de circonstance les fera se rencontrer.
Lui sera literalement subjugé par cette femme, cette ange de feu redempteur venu du ciel.
Elle sera touché par cette homme brisé et le bénira. Elle lui remettra un sceau de Grâce, qu'il passera au doigt, comme une alliance, une promesse de pardon.
Plus personne dans le vaisseau ne le regardera de la même manière. Il n'est plus la bête, mais un être humain, renaissant sous le regard apaisé et protecteur de la plus illustre des marraines.
Ce sera l'élément declancheur, le début de la guérison.
Les médecins le jugèrent apte à réintégrer la société humaine.
Cela fut possible lors d'une trêve, avec un échange de prisonniers.
Il put regagner la capitale Mérovingienne, ou il dut s'armer de patience pour se faire reconnaître.
Il demanda sa réintégration au sein de son unité et appris qu'elle avait été dissoute à la suite de sa dernière mission. Il demanda alors à revoir Margot BERTHIER, espérant qu'elle ait survécu, elle aussi.
Folle de joie de revoir son ancien compagnon d'arme laissé pour mort, leurs retrouvailles devinrent soudainement difficiles avec les questions. Il n'était plus le même et ne voulait pas parler de ce qui c'était passé.

Exil
Alors que tous pensaient le voir réintegrer l'armée, sa vie bascule à nouveau quand il rencontre le sergent Duroc. Un Dog-Face faisant équipe avec son ancienne compagne. Il explose de rage et se jette comme un sauvage sur ce dernier. Il doit sa vie à l'intervention de Margot qui arrive à contrôler le Dog-Warrior.
Grièvement bléssé, il est évacué vers l'hôpital militaire le plus proche, Il récupère assez vite. Mais il est rayé définitivement des cadres de l'armée et rendu à la vie civile.
Sa xénophobie et ses accès de violence en font un paria. Il ne peut revenir en arrière. Margot est dans les bras d'un monstre, il ne peut le supporter et quitte la mérovingie.
Ces aptitudes le conduisent à integrer une force de sécurité privé implantée en territoire US.
Il apprend plus tard qu'elle appartient à une corporation minière Pan Océanienne prospectant sur l'ile de Mogador.
Il impressionne et inquiète ses collègues par ces dons de chasseur sans pitié et frénétique.
Il exercera ces talents lors de rencontres avec des bandes d'Antipodes, savourant sa vengeance et lavant son ame dans leur sang. Il est surnomé Serval par ces pairs.
Pourtant, il aura des scrupules à tirer sur des ariadnais attaquant les convois miniers. Lors d'une attaque de parachutistes, il fera tout pour déjouer les dispositifs de défense, limitant les pertes ennemi tout en protégeant les installations grace à sa connaissance des tactiques des commandos araidnais.
Ses compatriotes sont devenus ses ennemis, quel ironie !
Il se referme encore plus sur lui même.
Il sera renvoyé plusieurs fois, et réengagé tout autant à chaque saison.
La concession arrivant à son terme, la compagnie minière quitte la planète.
Son employeur lui propose de suivre le mouvement.
Rien ne le retient sur ce cailloux sauvage. Il quitte Ariadna pour ne jamais y revenir.

Transit
Partie en développement, ou Serval recontrera des Pirates avec qui ils aura des mots, ou il relachera sur le vaisseaux monde Nomade Tunguska, ou il aura une relation pationelle avec une Interventor, Morigane... mais c'est une autre histoire.

Nouveau départ
Il débarque sur Varuna, un monde neuf couvert d'un océan unique et bleu comme les yeux ...
C'est un monde vaste, ou personne ne sait qui et ce qu'il est. Un nouveau départ.
Il pratique alors le saut sportif et se fait ainsi un nom quand il remporte plusieurs compétitions contre des concurents appertenant à l'armée et plus particulièrement aux Exocets, une sous unité locale du corps des commandos Akalis, les troupes aéroportées Pan Océaniennes.
Il s'y fait même quelques amis, avec qui il prend des leçons de plongé sous marine et de surf. C'est une révélation, il décrouvre un nouvel univers, l'océan.
Mais Varuna n'est pas tout à fait le paradis vanté par les agences de voyage.
La planète est habité par un autre peuple, les Ilotes, dont un groupe, appelé Libertos, lutte contre l'envahisseur humain par des actes terroristes meutriers.
La faction Spartiate, la tendance dure du gouvernement planétaire, recrutera des mercenaires afin de former des unités spéciales, des milices, et mener des expéditions punitives contre les Ilotes, sans distinguer les renégats des groupes pacifiques. Evidemment, ces opérations ne sont pas approuvées par le gouvernement et même contrecarrées par les groupes d'interventions Kamau.
Hubert retrouve encore ses vieux démons. Ainsi, Il participera à plusieurs chasses, appelées « crypties », ou des villages entiers seront ravagés. Des villages de « sauvages » que Serval, dans un état second prendra plaisir à tuer...femelles, enfants. Tous !
Finalement il est rattrapé et submergé par ses pulsions destructrices et sombre dans la boisson.
Il est expulsé des milices, quand il apparaît aux commanditaires qu'il devient un danger et une menace alors que les média s'empare de l'affaire. Il échappe à une tentative d'assassinat maquillé en attentat ! Il se cache et disparaît dans la foule des anonymes.

Pan Océanien
A nouveau il entend parler de Jeanne d'Arc, qui serait sur Varuna, au sein d'une commanderie de Chevaliers de santaigo, qui se trouve en orbite autour de la planète.
Mais, même si il est impossible de la revoir, c'est pour lui un signe.
Il se bat, contre la boisson, contre lui même et redevient sobre. Il reprend le chemin des aires de sauts.
Mais c'est au fond de l'océan qu'il retrouve la sereinité, la planète semble lui pardonner ses fautes.
Encouragé par ses amis parachutistes et plongeurs, il décide de s'engager dans l'armée Pan Océanienne. C'est un guerrier, et sa mission est de protéger sa patrie d'accueil, sa nouvelle patrie.
Son combat interieur sera plus facile à mener si il retrouve une légitimité.

Il se présente alors au bureau de recrutement de la force d'intervention kamau, mais c'est un étranger.
Alors il présente le sceau de la "Pucelle", mut par une inspiration et cela lui ouvre toutes les portes.
C'est un parachutiste et naturellement il est intégré au sein d'un ADS, Airborne Diving Squadron.
C'est une unité d'intervention légère et rapide de nageur de combat, spécialisée en infiltration aérienne.
Sa mission est de pouvoir intervenir rapidement en n'importe quel point de Varuna afin de préparer le terrain pour les brigades ORC.A et les groupes d'interventions Kamau.
Il est incorporé au sein du 1st Squadron, basé sur l'ile de DELOS, dans l'hémisphère Sud.
Il devient rapidement l'un des meilleurs, même si il ne sera jamais un grand surfeur, et obtient le grade d'enseigne de vaisseau de 1° classe. (Lieutenant).
Il est implacable avec ses ennemis, féroce, et est encore sujet à des transes pendant la bataille, mais il arrive à dominer ses pulsions. Enfin jusqu'à présent, rien de particulier n'est venu entacher ses brillants états de service.
Ses seules requêtes sont de ne pas avoir à sauter au dessus d'Ariadna et de ne pas se voir implanter de cube, même si il est devenu citoyen Pan Océanien, sur Varuna.

Ainsi, si il y reste, cela sera enfin terminé...
« Modifié: 06 novembre 2010 à 12:39:42 par Kamau »
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.

Hors ligne Pitaine

  • Néoterrien
  • ****
  • Messages: 1176
  • Space Pirate
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #44 le: 06 novembre 2010 à 11:47:10 »
Lu. Beau Pavé. Je suis pas superfan du maillage des perso non canon avec des perso officiels et ça me fait un peut bizzare de voir un Méro finir panoc, mais bon ce sont des gouts perso. J'aime bien la patine du mec en quête de rédemption.

Par contre sur la partie "garde corpo minier" ça mérite un peu de dévellopement. Je pige pas très bien comment une corpo suffisament implanté sur ariadna au point d'y engager des agents de sécu arrive à se faire attaquer par des para Méro, surtout en territoire Ricain. Ca frise le casus Belli interne...

A, sinon, les origines wulver: je les croyait stériles. Mais au delà, ça ramène tout à la genétique... un peu dommage? J'espère juste que c'est pas juste une tentative pour avoir un Wulver Alkalis chez Varuna ^^. Toute façon ça te suffira pas à arrêter mes flibustiers ^^

Sinon c'est sympa.
Pirate un jour, Pirate Toujours!

Hors ligne Kamau

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 276
  • Pan Océania - VARUNA
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #45 le: 06 novembre 2010 à 12:38:55 »
Je sais bien, mais c'est le BG de Margot qui ma donné l'idée du gars. Je voulait un sauvage xénophobe qui sache sauter en parachute, et les meilleurs DA au niveau "ambiance" sont chez Ariadna. Il fallait trouver le lien et le sortir de là avec assez de bordel pour que cela soit crédible et sans retour.
Le Wulver c'est un ajout de dernière minute, une erreur, mais finalement ce n'est pas très important.
En plus ,tu as entièrement raison (stérilité) et je me retrouve dans le même cul de sac génétique.
Avec votre permission, je supprime donc cette référence.
En fait il n'est pas Mérovingien, ni Calédonien, ni Américain et à la rigueur un peu Kazak.
Finalement il fini apatride et bourlingue pas mal.
La corporation, même si elle le recrute sur le territoire US, exploite des mines sur Mogador, une île au Sud Ouest du continent principal, donc pas d'incident diplomatique.
Le but est d'en faire le noyau d'une petite unité spéciale, une sorte de SEAL, des DA : Infiltration aérienne, plus légers que les Akalis et plongeur de combat.
Je trouve que les troupes d'assaut aéroporté et les commandos en particulier, ne sont pas assez représentés chez les Pan Océanien.
Je pense développer encore le personnage, notamment pendant son transit (Qui a dit Pirates !).
Pour finir, AMHA, un Ariadnais aurait plus de facilité à passer chez les Pan Océaniens qu'ailleurs, puisque l'Europe est une des entités constituante du monde Pan Océanien.
Merci pour tes remarques avisées !
« Modifié: 06 novembre 2010 à 21:46:49 par Kamau »
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.

Hors ligne Pitaine

  • Néoterrien
  • ****
  • Messages: 1176
  • Space Pirate
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #46 le: 06 novembre 2010 à 13:08:09 »
Je sais pas quel sont les statut Panoc' vis à vis de l'immigration... un français pannoc' doit plus avoir grand chose à voir avec un Merovingiens...

Fin bref, fait gaffe avec les pirates, une mentalité pareille, ils pourrait presque être embauché ^^

Pour Les Exocet, moi ça me pose pas de problême, je trouve même ça plutôt classe.
Pirate un jour, Pirate Toujours!

Hors ligne Kamau

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 276
  • Pan Océania - VARUNA
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #47 le: 06 novembre 2010 à 22:02:03 »
Pour l'attitude des Pan Océaniens vis à vis des citoyens de faction adverse, je pense que cela doit se passer comme chez nous, aujourd'hui : Les migrants et les demandeurs d'asile sont légions, on parle toujours de fuite de cerveaux, de transfuges, etc...
Pour les militaires, dans un monde en conflit, c'est surement plus difficile.
Mais pour ce personnage, l'éloignement dans le temps et l'espace (je pense que 3 années sont passées depuis qu'il est partie d'Ariadna, peut être qu'il était même pirate !) ont surement joué pour lui.
Mais c'est la marque de reconnaissance de Jeanne d'Arc et l'appui de ses amis surfeurs, qui lui permettent d'intégrer l'armée Pan Océanienne.
Pourquoi un équivalent de la Légion Étrangère n'existerait-elle pas dans 175 ans ?
De plus Varuna est un monde vaste, neuf qui demande beaucoup de mains d'oeuvre qualifiée.
Ensuite, la lutte contre les Libertos demande des compétences spéciales que Serval semble mettre en pratique...
Pour finir la société Pan Océanienne est présentée comme la plus confortable...
« Modifié: 19 novembre 2010 à 23:05:25 par Kamau »
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.

Hors ligne Kamau

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 276
  • Pan Océania - VARUNA
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #48 le: 16 novembre 2010 à 18:02:12 »
Le développement de Mer bleu et de la sectorielle Varuna (Non officielle) continu .../...

Comme évoqué plus haut, Varuna est le « nid » d’une unité spéciale aéroportée l’ADS pour Aerial Diving Squadron, à l’histoire tumultueuse.
La faction Pan Océanienne possède une des meilleures unités de DA, les Akalis, mais cette troupe d'élite est un peu lourde (IM) pour l’environnement particulier de Varuna. De plus, la connotation religieuse ne s’adapte pas avec le caractère « nouveau monde » de la planète océan.
Ainsi cette dernière intervient rarement, notamment dans les affaires internes de lutte contre les rebelle Ilotes « Libertos ».
Lors d’une mission de libération de soldats prisonniers, après une tentative avortée d’assaut amphibie, le commandement de Mer Bleu fit appel au commando Akalis pour réaliser une intervention rapide sur le camp rebelle.  Malheureusement, le transport fut victime d’une avarie et perdu en plein océan austral. Suivant les indications fournis, les rebelles devaient se déplacer dans la nuit vers un autre camps, dont les coordonnées n’étaient pas connues par le renseignement.
Dans l’urgence, une unité Ad hoc faite d’un assemblage de fusiliers et de Kamau pratiquant des sports extrême, dont le parachutisme, fut montée. Avec un équipement spécial adapté, ce petit groupe d’intervention fut largué à faible altitude depuis un VTOL. La surprise fut totale et la mission réussie, malgré deux accidents mortels.
A débriefing, auprès d'un consultant Akalis, il est apparu que le type d’équipement et les techniques de sauts sportifs étaient parfaitement adaptés au théâtre d’opération dans le cadre de missions de lutte anti-insurrectionnelle. Sous le mandat du parti Spartiate, majoritaire au sein du parlement de Varuna, les budgets nécessaires à la constitution et à l'entrainement de ce groupe furent dégagés.
Une unité de type expérimental, l’erzatkommando 14, fut donc créée à partir du noyau des rescapés de la mission.
Les hommes et femmes volontaires subirent un programme d’entrainement poussé au sein de l’école Akalis de la région d’Amritsar, sur Néo-Terra, sanctionné par un stage en situation réelle sur d’Acontecimento.
Il est permis alors à certaines recrues d’intégrer à ce moment là l’élite des troupes aéroportées Pan Océanienne, directement, à la condition d'adhérer aux idéaux Sikhs et à leur religion.
Cette formation fut complétée par un stage de nageur de combat au sein de l’académie Kamau et ensuite par une « sensibilisation » aux techniques d’infiltration et de déception au sein du détachement  HEXAS de Varuna. Ici beaucoup de recrus abandonnent le cursus. Encore aujourd'hui, Il y a peu d'élus tant les conditions sont dures et le niveau élevé.
Les mission s 'enchainairent les hommes s 'aguerrisssant. C’est autour du sergent Hubert LEVASSEUR, un ancien commando mérovingien d'Ariadna, que le groupe c’est cristallisé et a amélioré ses tactiques et techniques de combat. Le programme semblait alors être un succès et il était prévu d' établir l'unité dans la structure militaire de Varuna, sous le commandement des opérations spéciales Mer Blue.
Malheureusement, lors d’une mission SEAD sur un objectif identifié, le groupe fut à l’origine d’un  carnage. Les Libertos se mélangeant aux populations civiles indigènes, les conditions de l'intervention interdirent toute discrimination. L'objectif ne pouvant être abandonné, la mission fut menée à son terme dans le chaos absolu. Les médias, à la suite d'une fuite (1), furent en mesure de révéler le drame à l'opinion publique, ainsi que l''existence d'une unité secrète, protégé de la faction Spartiate. Rapidement, tous les dérapages de la lutte contre les Libertos, lui furent attribués.
Cette agitation, alors que la mission était pourtant un succès militaire, amena le commandement à dissoudre le groupe. Un attentat fut même perpétré contre certains de ces membres.
Tout se tapage conduisit à un simulacre de cour martiale qui permis de calmer les esprits. Les membres furent dispersés dans leur diverses unités d'origine.
Malgré tout, lors de crise aigu, des équipes furent reconstituées dans le plus grand secret le temps d'une mission. Ainsi, une prise d'otage de civils (2) sur une plateforme de prospection, vit l'intervention des meilleurs éléments de l'unité, sous le commandement du sergent LEVASSEUR, appuyés par des éléments la 2° brigade  ORC.A .
Entré en premier par un lâché à 2 km de la plateforme et une approche à la nage de nuit, le groupe réussi à sécuriser les otages civils, Ce qui permis à la brigade ORC.A de donner l'assaut avec toute sa vigueur coutumière, et d'éliminer tous les rebelles sans dommage collatéral.
A la suite de ce succès, amplifié par une campagne de propagande de grande ampleur, le commandement put enfin constituer l'unité et rendre à ses membres leur fierté et leur honneur.
Lors de la création du 1°  ADS, batisé EXOCET, un mémorial fut dressé sur les lieux du drame.

Aujourd’hui, le panel des recrues est  varié, mais c’est surtout des fusiliers de premières classes et des Kamau, adeptes des sports extrêmes qui s’inscrivent au cycle d’entrainement permettant d’intégrer l’unité. Ceux sont des vétérans endurcis, entrainés pour des missions spéciales à haut risque, avec une grande autonomie d’exécution : Seul l’objectif compte. Il est officieusement reconnu que les volontaires subissent un programme d’endoctrinement relativement poussé, permettant la réalisation de leurs mission quelques soient les contraintes et aléas. Ils vont là ou les autres de vont pas !

L’équipement léger ne permet pas des sauts de combat, que le théâtre d’opération de Varuna ne nécessite pas. Cette unité n’est pas assujettie aux conventions du Concilium.

(1) La fuite a été organisée par le contre espionnage Yu-jing.
(2) En fait, une tentative de piratage sur un centre de recherche sensible, par une unité Yu-Jing appuyée par des insurgés Libertos. L'intervention rapide et musclée du groupe LEVASSEUR permis de neutraliser les espions avant la transmission des informations. Aucun survivant ennemi : Information vérifiée par le commandement Mer Bleu et la cellule ISR sous les ordres d'Ulysse.


Profil : ICS : 1st ADS EXOCET Commando / T. Elite / E.C.
Régulier - Non Impétueux - Cube
DA : Infiltration aérienne ; Terrain : Aquatique ; Art martial N2
MVT 10/10 ; CC 14 ; CT 13 ; PHY 11; VOL  13 ; BLI 0 ; PB -3 ; B 1.
Armement commun à tous les profils : Pistolet, arme CC
Fusil combi : 23/0
Fusil d'abordage : 25/0
Poseur de mines - Fusil combi ; mines  : 26/0
Fusil combi + DEP : 28/1
Spitfire : 30/2
Observateur d’artillerie -Fusil combi  : 25/0
Hacker Fusil combi : 33/0,5
Médecin Fusil combi ; Palbot* : 31/0
Lieutenant Fusil combi ; Capteur : 26/0


Comparatif avec d’autres unités ayant une fonction similaire et leur coût de base :
Pan Océanie Akalis : Cube ; DA : Saut de combat ; Troupe religieuse.
MVT 10/5 ; CC 14 ; CT 13 ; PHY 11; VOL  13 ; BLI 2 ; PB 0 ; B 1 / 23.
Ariadna Para commando : Sans cube ; DA : parachutiste ; CD : Mimétisme.
MVT 10/10 ; CC 13 ; CT 12 ; PHY 11; VOL  14 ; BLI 2 ; PB 0 ; B 1 /20.
Nation Nomad Tomcat : sana cube ; DA : infiltration aérienne/Terrain 0G ; Escalader+
MVT 10/10 ; CC 13 ; CT 12 ; PHY 11; VOL  13 ; BLI 1 ; PB 0 ; B 1 /19

*Le DCC fait partie du paquetage du médecin Exocet, même lors du saut. Le coût est intégré.
Lors du placement du médecin sur la table de jeu en déploiement aéroporté, le Palbot est positionné au contact socle à socle, derrière lui par rapport au danger. Il n’est pas actif à l’atterrissage. L’activation est représentée par une compétence courte. Si la mise en place se fait en déploiement normal, cette règle ne s’applique pas.

A suivre le profil de H. LEVASSEUR alias Serval…/…

Edité le 19.11.2010 en orange
« Modifié: 22 novembre 2010 à 08:39:08 par Kamau »
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.

Hors ligne Pitaine

  • Néoterrien
  • ****
  • Messages: 1176
  • Space Pirate
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #49 le: 17 novembre 2010 à 09:59:02 »
Un truc vite fait avant de partir:

Les Alkalis ne sont pas temps des troupes religieuses que des troupes ethniques. Ce sont des Guerriers Sikh si mes souvenir son bon et c'est de la qu'il tiennent leur "ferveur". Bref, je suis pas sur qu'il soit très prosélyte et le "foi" n'as sans doute pas grand chose à voir avec le catholisisme panoc...
Pirate un jour, Pirate Toujours!

Hors ligne darkdoji

  • Modérateurs
  • Néocréator
  • ***
  • Messages: 3185
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #50 le: 17 novembre 2010 à 11:45:53 »
...et si tu veux gerer le palbot integré dans human sphere tu as les zondbots aeroporté des tomcats, ils coûtent en générale 6 pts.
Warcor Lyon

et la le Ninja hacker répondit à l'Avatar: bzzzzzzjopj! et celui-ci s'évanouit sous tant de violence ...

Hors ligne Kamau

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 276
  • Pan Océania - VARUNA
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #51 le: 17 novembre 2010 à 11:48:30 »
Tu as raison, Pitaine.
Même si à l'origine, le noyau est effectivement des Sikhs, je ne crois pas que ce soit le critère de recrutement exclusif. L'attrition des DA est trop importante pour réserver l'accès aux seuls tenant de l’ethnie originale. Cela devrait s’étendre aux pratiquants de confession Sikhs, quelque soit leur origine.
Ainsi, une grande nation étendue sur plusieurs mondes est cosmopolite, tous les Pan Océaniens ne sont pas des catholiques (sans jeu de mot), notamment les sikhs et encore plus sur Varuna.
Comme c'est une émanation de l'Hindouisme, je pense que les conversions (chez les militaires pour l'aspect sectaire et guerrier), devraient être envisageable, dans la mouvance « néo-écologie » sur Varuna.
Dans le texte c'est assez mal formulé j’en conviens, on va plutôt écrire : «  A la condition d'adhérer aux idéaux des Sikhs et à leur religion».
Merci de ton attention éclairée.
PS : Les centres de formation des commandos Akal sont principalement situés dans la région d’Amritsar, sur Néo-Terra.
Développement en cours…
« Modifié: 17 novembre 2010 à 13:00:15 par Kamau »
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.

Hors ligne darkdoji

  • Modérateurs
  • Néocréator
  • ***
  • Messages: 3185
    • Voir le profil
Re : Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #52 le: 17 novembre 2010 à 13:02:57 »
L'objectif est d'avoir un serviteur qui permette au médecin d'être vraiment une option intéressante, une sorte de pompier volant.
Une variante Pan Océanienne du ZondCat (pour le DA:Infiltration aérienne) est une idée séduisante à première vue, mais cela doit rester dans la forme une particularité des Tomcats, les Exocet ne sont pas des clônes de cette très bonne unité Nomade.
Par ailleurs, le petit Palbot médecin est assez compact pour être brêlé au parachutiste. Et cela scénarise un peu l'arrivée du médecin sur zone.
Par contre, sa vocation n'est pas de se substituer au Trauma-doc qui est deux fois moins cher, avec une volonté moindre (-1) il est vrai.
Mais les DA doivent avoir des tripes, non ?
Pour marqué la différence, le coût du DCD doit-il être ajouté ou compris, permettant ainsi une option de recrutement (médecin avec ou sans DCD)?


avant toute chose j'ai réuni tes deux postes pour éviter les doublons.

tu peux lui donner les stats que tu veux, et réduire l'utilité en te servant de ça mais la règle existe pour gerer le "palbot aeroporté" donc je trouvais dommage de ne pas s'en servir.  les tomcats ont deux profils différends: l'un avec le zondcat, l'autre sans, peut être faire la même pour ceux ci?
Warcor Lyon

et la le Ninja hacker répondit à l'Avatar: bzzzzzzjopj! et celui-ci s'évanouit sous tant de violence ...

Hors ligne Kamau

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 276
  • Pan Océania - VARUNA
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #53 le: 17 novembre 2010 à 13:40:37 »
Désolé, j'avais mal compris la première remarque. La relecture des compétences ne laisse pas de doute, tu as tout à fait raison.

Mais, même si je reste attaché à l'idée du Palbot accroché au dos du médecin, tactiquement, le déploiement du DCD en DA est plus intéressante : Le déploiement séparé qui coûte une compétence courte de plus que le petit Palbot à activer. C'est Cornélien comme choix.
Donc, me faut-il décliner le Palbot en un version DA : Aéroporté, le "Skybot" ?
Exocet médecin 25 pts; Exocet médecin + skybot 31 pts.
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.

Hors ligne Kamau

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 276
  • Pan Océania - VARUNA
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #54 le: 17 novembre 2010 à 17:52:04 »
Sergent Hubert Levasseur « Serval »
Profil : ICS : Serval - Commando ADS / T. Elite / E.C.
Régulier – Non Impétueux – Sans cube
DA : Saut tactique ; Multi-terrain ; Vétéran ; Immunité totale ; Art martial N2.
MVT 10/10 ; CC 15 ; CT 13 ; PHY 14; VOL  13 ; BLI 0 ; PB -3 ; B 1.
Armement: Pistolet, arme CC Shock
Fusil d'abordage ; mines : 45/0
Fusil combi+Lance-flamme léger : 45/0
Lieutenant 45/1
Si Serval se trouve dans le même groupe de combat que d’autres membres du commando Exocet, alors ils peuvent former une fire-team, dont il assurera la direction temps qu’il en fera parti.

Edité le 19.11.2010 en orange
« Modifié: 19 novembre 2010 à 23:15:34 par Kamau »
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.

Hors ligne Kamau

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 276
  • Pan Océania - VARUNA
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #55 le: 19 novembre 2010 à 22:36:32 »
Profil et historique des commando EXOCET édité... Visuel envisagé : Garde céleste avec casque Pan Océanien type kamau
Profil du sergent LAVASSEUR édité...
La modification principale consiste à une diminution de la protection BLI et PB, d'un ajustement des pts/CAP ainsi que l'octroi d'une compétence supplémentaire : Art martial N2. Le CC de LEVASSEUR est ramené de 17 à 15.
« Modifié: 19 novembre 2010 à 23:14:40 par Kamau »
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.

Hors ligne Pitaine

  • Néoterrien
  • ****
  • Messages: 1176
  • Space Pirate
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #56 le: 20 novembre 2010 à 11:13:27 »
Coquille:

"Un attentat fut même perpétré contre certains membres de ces membres."
Pirate un jour, Pirate Toujours!

Hors ligne Kamau

  • Néo Humanoïde
  • **
  • Messages: 276
  • Pan Océania - VARUNA
    • Voir le profil
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #57 le: 22 novembre 2010 à 08:40:16 »
Merci, il y en a certains qui se jetteraient sur se genre de coquille.. ;)

Visuel du casque du commando EXOCET
« Modifié: 16 décembre 2010 à 20:43:51 par Kamau »
Le temps, qui seul fait la réputation des hommes, rend à la fin leurs défauts respectables.

Asgheir

  • Invité
Re : Pan Océania Black Manta Project et Mer Bleu
« Réponse #58 le: 13 septembre 2012 à 19:26:40 »
ok, le beau blond n'a pas V : ignorer les blessures, il a juste 3 PV, c'est juste carrément mieux !
Pour Ulysse, je ne vois pas à quel moment il est dit que c'est un tireur de génie, il est juste dit que c'est le seul à pouvoir bander un arc très puissant, je verrais plus une grosse arme, genre MK12 voire le new LM incendiaire ou le canon portable... Bon, ok un peu too much, mais par contre, je tiens à rappeler que c'est quand même le mec qui a torché une campagne militaire qui a échoué pendant 10s ans en une seule nuit, et avec un sale subterfuge, donc je verrais plutôt strategos N2 et CD : camouflage limité + mimetisme + lance-grenade 0V léger (pour le côté ultra tactique de cette arme) histoire d'avoir un profil un peu exotique quand même, et mettre la VOL à 16 me choquerais pas... Bref, on peut divaguer longtemps pour créer des profils ^^

 

//TODO Delete next line for Theme v203 compliance?