Nouvelles: Independant Forum for the french community of Infinity the game. For the English forum press here: https://forum.corvusbelli.com/

Fastrad de l'article du blog Warcrow : https://warcrow.com/es/blog/rodrigo-garcia-fantasy-rpg





Entretien avec Rodrigo García Carmona



par Cora Diz


En tant que créateur de jeux de rôle, est-ce un défi de créer un monde fantastique pour les jeux sur table ou le processus est-il similaire à ce que vous avez fait dans le passé ?

Certains aspects sont très similaires. Lorsque l'on s'attaque au processus de création d'un monde, il faut être très conscient de l'objectif même du processus, de ce à quoi il va servir. Cela implique non seulement les aspects sur lesquels vous devez travailler davantage (et, tout aussi important, ceux que vous devez délibérément garder vagues !), mais aussi les caractéristiques dérivées du fait que le monde est censé être celui d'un jeu. En ce sens, je crois qu'il est très utile que les gens de Corvus soient si impliqués dans le jeu de rôle. Ils sont très conscients de l'importance d'avoir un monde bien conçu. D'autres ne voient pas les choses de cette façon, mais je pense personnellement qu'il est essentiel d'avoir une base solide pour commencer.

À mon avis, la plus grande différence jusqu'à présent est le fait de devoir travailler au sein d'un groupe. Collaborer avec Silvia et nos chers Crows a été un véritable plaisir. Le fait de pouvoir partager des concepts et des idées pour Lindwurm qu'ils avaient développés dans le passé (merci, Al !) a été une expérience très enrichissante.  C'était une nouvelle expérience pour moi, mais je pense que le fait de pouvoir reprendre l'idée de quelqu'un d'autre et de la déformer (désolé, Al !) et de regarder les autres faire de même avec la mienne a donné un bien meilleur résultat que celui que nous aurions pu obtenir par nous-mêmes.


Quand et comment avez-vous commencé votre relation avec l'entreprise ?

Je me souviens parfaitement du jour. C'était à la fin de 2020. J'ai été contacté sur LinkedIn par quelqu'un dont le poste était "Lord Commander" (existe-t-il un poste plus impressionnant ?) de Corvus Belli, me demandant si je serais intéressé par une collaboration à la création d'un nouvel univers fantastique qui serait la base d'une nouvelle IP. À ce moment précis, je n'ai pu que tenter de dissimuler l'excitation que m'inspirait cette proposition, j'ai joué la carte de la discrétion, essayant de cacher que je tuerais pour avoir le privilège d'une telle opportunité. J'ai toujours admiré Corvus Belli. C'est l'une des principales entreprises du secteur dans le monde. J'ai toujours joué aux wargames et peint des figurines, aussi loin que je me souvienne, alors pouvoir apprendre des meilleurs était un privilège que je ne pouvais pas manquer.

Ma stratégie a dû s'avérer juste puisqu'après un entretien au cours duquel nous avons parlé de fantasy, de littérature, de jeux de rôle, de ma façon de concevoir la construction d'un monde et de mes expériences précédentes, j'ai fini par rejoindre l'équipe.





Comment se passe le travail ?

Les premières semaines ont été incroyables. Nous tenions des réunions chaque semaine, et Silvia et moi étions constamment en train de préparer des propositions qui étaient ensuite discutées, approuvées ou rejetées, nuancées ou modifiées. C'était un maelström d'idées que nous n'arrêtions pas de braver, avec l'idée de façonner chaque aspect important du monde. Les concepts se sont ensuite lentement solidifiés pour aboutir au résultat final : Lindwurm. Une tapisserie sur laquelle, je l'espère, se dérouleront mille aventures.

Au début, nous ne voulions pas fixer de limites à qui faisait quoi, nous pensions qu'il était préférable que les idées circulent librement. Mais au fil du temps, Silvia et moi avons fini par revenir naturellement aux factions et aux aspects du monde de Warcrow pour lesquels nous avions le plus d'affinités. Par exemple, il était évident qu'elle était la personne idéale pour développer les Sÿenann ou le Feudom, tandis que les orcs et l'Hégémonie d'Embersig correspondaient mieux à mes forces créatives.


Par où commence-t-on avec un univers comme celui-ci ?

On commence par ce que le client - dans ce cas, Corvus - veut, a besoin et s'efforce d'obtenir. J'ai peut-être mes propres préférences, mais lorsque vous créez quelque chose (que ce soit un univers, un livre, un jeu ou quoi que ce soit d'autre), vous ne devez jamais oublier que vous ne le faites pas pour vous, mais pour les autres. C'est d'ailleurs l'un des points sur lesquels j'insiste le plus lorsque j'enseigne.

Une fois que vous avez compris cela, vous devez travailler dans ce cadre, que vous créiez de bas en haut (du général au particulier) ou de haut en bas. Dans notre cas, nous avons commencé par définir les types de cultures et d'espèces qui habiteraient le monde et nous avons commencé par un schéma général des factions que nous devions créer. En fin de compte, nous ne pouvons pas oublier que Corvus est une société dont le point fort est les figurines (les meilleures du monde entier !) et qu'un wargame est structuré autour d'un certain nombre de factions qui définissent des lignes de produits, il faut donc s'y adapter.

En d'autres termes : la création professionnelle d'un monde n'est pas un simple exercice intellectuel, mais une tâche qui s'imbrique dans un flux de travail beaucoup plus vaste, une tâche qui implique plusieurs experts dans différents domaines. Si V ou Hoopoe a besoin qu'une certaine mécanique de jeu se manifeste dans l'univers du jeu, Silvia et moi sommes chargés de la rendre possible. Si les départements du marketing ou de la production considèrent qu'une faction doit être développée en tenant compte d'une certaine démographie de joueurs, notre travail consiste à l'ajouter à l'histoire de manière naturelle.





Quel est ton aspect préféré de l'univers du Warcrow ?

Le fait que Lindwurm va avoir de gros problèmes. La magie réapparaît, de nouveaux agents surgissent pour réclamer ce qu'ils considèrent comme leur, un continent entier devient ouvert à l'exploration, le brouillard se répand dans le monde entier, et les Colosses foulent à nouveau le sol.

Attendez... Je peux parler des Colosses, n'est-ce pas ? Eh bien, si vous voyez que je ne travaille plus pour Corvus après ça, vous saurez au moins pourquoi.

En résumé : J'aime que Warcrow soit un univers dans lequel les choses les plus cool et les plus importantes sont sur le point de se produire dans les jours à venir. Nous ne voulons pas que les joueurs se limitent à lire les histoires des héros d'hier, nous voulons qu'ils deviennent les héros d'aujourd'hui et de demain.





Quand vous écrivez, quelle est la partie la plus difficile pour vous ?

Pour moi, le plus difficile, c'est de relire un texte avant de le livrer, d'arriver à la conclusion qu'il s'agit d'une saloperie illisible et, malgré cela, de faire confiance à son propre travail et d'aller de l'avant. Cela arrive à tous ceux qui travaillent dans un domaine créatif (et à beaucoup d'autres qui ne le font pas), mais le fait de savoir que ce sentiment n'est que le fruit d'un jeu de l'esprit ne le rend pas moins réel.

La seule chose qui finit par vous aider à lâcher prise est de voir que les personnes que vous admirez, celles que vous considérez comme bien meilleures que vous, passent par exactement la même chose avant de présenter leur travail aux autres.


J'imagine qu'il y a eu d'innombrables influences et références lorsque vous avez créé le contenu de notre nouvel univers. Pourriez-vous en mentionner quelques-unes ?

J'adore apprendre. C'est ce que j'aime le plus dans ce monde. Et plus le sujet est dissemblable, mieux c'est. C'est pourquoi j'ai utilisé la création de Lindwurm comme une excuse pour apprendre davantage, pour élargir mes horizons. Par exemple, derrière la rédaction se cache l'étude du comportement et de la psychologie de certains animaux, derrière la rédaction se cachent les croyances d'un courant philosophique hérétique datant de plusieurs siècles, et derrière la rédaction se cachent le caractère et l'histoire de certaines nations européennes qui ont été sous-représentées dans la fantasy moderne.





Sans donner trop de spoilers : Qu'est-ce que vous aimeriez montrer le plus de ce que nous devons encore révéler ?

Sans spoilers ? Hmmm. Je dirais ce qui produit le son des cloches à l'intérieur du brouillard. Soit ça, soit le plan des nains de Mounthaven. Maintenant que j'y pense, je suis peut-être plus excité par la révélation de la Légion noire et de ce qui s'est passé dans leur magnifique académie d'officiers. Bien que, soyons honnêtes, la raison derrière l'alliance entre les tribus du Nord a son attrait...


Si tu faisais partie de cet univers, à quelle nation ou race appartiendrais-tu ?

Vous demandez l'impossible. C'est comme choisir un enfant préféré. Voyons voir...

Je me battrais certainement pour l'illustre Hégémonie d'Embersig, symbole de progrès, de diversité, de tolérance et d'un avenir meilleur. Aucune nation de Lindwurm ne lui est égale. Je prévois que beaucoup vont détester cette faction, mais je m'en moque. Je sais au fond d'eux qu'ils la détesteront par envie et qu'ils finiront par céder. Soit ils cèdent, soit nous les forcerons à le faire.

Cela dit, chaque fois que j'entends les discours tentants des serviteurs de l'Architecte de Chair, je dois tout donner pour résister à l'envie de rejoindre les Scions de Yaldabaoth, les seuls à voir le monde tel qu'il est vraiment. Les autres peuvent les qualifier de maléfiques, mais ils sont honnêtement aveugles.

J'aimerais aussi visiter Mounthaven aussi souvent que possible. Si on m'accorde l'entrée, bien sûr. Tout ce savoir, toute cette conscience du passé, toute cette technologie... et par-dessus tout, ce plan directeur. Il n'y a rien de tel que d'avoir un but précis dans la vie.

Bien que si j'écoute mon coeur, le seul choix raisonnable est d'être un orc. Personne n'est plus heureux à Lindwurm qu'un orc.








Vous voulez en discuter ? Voici le fil de discutions autour de Warcrow:
http://www.bureau-aegis.org/forum/index.php?topic=16564.0

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDel.icio.us

Comments: 0 *

You don't have permission to comment, or comments have been turned off for this article.

Articles dans « Vidéos et Articles Infinity/Aristeia »

Recent

 
 
 
 

SMF spam blocked by CleanTalk
//TODO Delete next line for Theme v203 compliance?