Nouvelles: Independant Forum for the french community of Infinity the game. For the English forum press here: https://forum.corvusbelli.com/

Fastrad de l'article du blog Warcrow : https://warcrow.com/blog/feudom





Feudom



Par Jesús Fuster (V), Silvia Pato, Rodrigo García Carmona


Il y a plus de mille ans, l'empire elfique de Gae Assail s'est effondré, dévoré par une guerre civile entre les Elfes rayonnants et les Elfes de la pensée noire.

L'un des peuples longtemps sous la domination des elfes était les Widhta, qui ont réussi à unifier une partie des terres déchirées par la guerre, créant ainsi la base de ce qui allait être connu sous le nom de Feudom.

Les citoyens de Feudom honorent toujours les traditions de leurs ancêtres et leur foi dans les déesses de la lune, Selas et Losna. Tout cela a contribué à la consolidation d'une société prospère dans laquelle tous les individus connaissent leur place.



La majorité de la population est dispersée dans les petites villes de la côte ou de la campagne, travaillant dans les champs, gardant le bétail ou pêchant. Pendant ce temps, les foires, les marchés et les célèbres tournois se déroulent entre les murs des villes.

D'autre part, d'anciens domaines sont abandonnés depuis longtemps : sites de batailles légendaires, de calamités insondables ou de mystères non résolus qui survivent dans les chansons des bardes, qui peuvent également raconter des histoires étranges de hameaux entièrement avalés par le brouillard, pour en ressortir sans vie...



Mais atteindre le degré de prospérité de Feudom aurait été impossible sans la présence et la force d'âme de ses chevaliers, le bras armé du royaume, et de ses prêtresses, des combattantes dont les prières et les bénédictions assurent la protection et renforcent encore les vertus de ces honorables guerriers.




Un royaume en devenir


Feudom est la deuxième puissance de Lindwurm, juste derrière l'Hégémonie d'Embersig.

Ce jeune empire ne peut qu'assister, impuissant, au renforcement des forces de Feudom par des psaumes, des bénédictions et des prières, bien qu'aux yeux de l'Hégémonie, ce ne soit que de la magie. En vérité, l'Hégémonie a toujours convoité le savoir que Feudom a conservé depuis l'ère Widhta, surtout maintenant que ces prières et ces rites ont des effets toujours plus puissants et précis car ils bénéficient du cycle ascendant de la magie.




Une question d'honneur


Le feudom est le royaume de l'honneur. C'est un pays où la valeur d'un serment et l'intégrité de ses actions constituent une véritable question d'honneur. Ses chevaliers, toujours aussi fiers de leur engagement envers les codes chevaleresques les plus élevés, donneraient volontiers leur vie pour faire ce qui est juste, qu'il s'agisse de protéger un innocent, de défendre leur seigneur, le royaume ou eux-mêmes.

À cette fin, ils n'hésiteront pas à dégainer leurs épées et à teindre leurs lames en rouge sang pour rendre au monde la justice des Déesses de la Lune. Ils sont leurs défenseurs.

Ils sont leurs élus.






L'armée de Feudom


Feudom ne dispose pas d'une armée comparable à celle d'autres nations et empires comme l'Hégémonie.

Les rangs de l'armée de l'Hégémonie sont remplis de soldats qui s'engagent pour une poignée de pièces et de mercenaires qui vendent leur allégeance au plus offrant, tandis que les guerriers de Feudom sont mus par la force et la réalisation morale de leur foi et de leur honneur, bénis par la faveur divine et héritiers d'un passé légendaire.

Mais la base des troupes de Feudom, ce sont leurs chevaliers et leurs prêtresses, dont le soutien est primordial pour les mener à la victoire.

En fait, ces femmes sont généralement la cible principale de leurs ennemis lorsqu'elles sont repérées sur le champ de bataille, car elles constituent la défense la plus imprenable pour les troupes qu'elles escortent.






Les ordres chevaleresques dans le féodalisme


Les Ordres de Chevaliers sont des institutions militaires séculaires et territoriales liées au duché, au comté ou à la marque du membre de la noblesse qui les a fondés, qui agit également comme leur magister, le plus haut rang au sein de l'ordre.

Cela leur permet de compter sur une foule de chevaliers toujours prêts à se battre, à sauvegarder leurs terres, à réprimer les soulèvements, à défendre leur honneur ou à combattre les vassaux rebelles, ainsi qu'à répondre à l'appel aux armes du roi si nécessaire.






L'Ordre de Losna


L'Ordre des Chevaliers de Losna est une institution religieuse et militaire fondée sur un ensemble de règles strictes qui codifient ses devoirs et principes généraux, dont certains sont partagés avec les autres Ordres chevaleresques.

Toutefois, étant donné qu'il est composé de moines-chevaliers, il accomplit des tâches spéciales destinées à soutenir et à protéger l'Église des Déesses de la Lune et tout ce qu'elle représente.


L'Ordre de Selas


L'Ordre des Prêtresses Sacrées de Selas est l'une des institutions les plus aimées, respectées et craintes de Feudom.

Moins querelleuses que les chevaliers de Feudom, mais tout aussi implacables, les prêtresses de Selas ont le pouvoir d'invoquer les déesses et de recevoir une réponse par le biais de formules de culte telles que des prières, des psaumes et des bénédictions.

C'est pourquoi la simple présence d'une prêtresse parmi les chevaliers sur le champ de bataille suffit à remplir d'effroi le cœur des ennemis.




Le Fog


Le Fog ("brouillard") est l'une des présences les plus sinistres et inquiétantes de Lindwurm, mais comme il est en contact avec Feudom depuis longtemps, ses citoyens sont ceux qui le connaissent le mieux.

Il a toujours été là, donc la population de Feudom s'est habituée à vivre avec le danger permanent de son flux et reflux sur l'île d'Assail, où il a avancé et reculé d'une manière ou d'une autre à travers l'histoire.

Les légendes racontées sur le brouillard sont innombrables.

Dans des régions comme Levanesse et Landry, les habitants peuvent dire qu'ils sont capables de dire quand il est sur le point d'avancer ou de cracher des restes grotesques comme s'il s'agissait de la mer elle-même, et ils conseillent la prudence quand les vents d'est soufflent, car cela est considéré comme un mauvais présage.

Mais quoi qu'ils disent, leurs compatriotes s'abstiendront de s'approcher de cette brume battante, quelles que soient les intentions des aventuriers arrivant de la ville libre de Hawthorn Point, qui oseraient y pénétrer sans avoir une idée précise de ce qui les attend.

Seuls les plus curieux et les plus sceptiques, ceux qui ont besoin de le voir de leurs propres yeux, oseront mettre les pieds à l'intérieur d'Assail pour contempler le brouillard - à une distance appropriée - dans une tentative de comprendre cette présence inquiétante qui a été liée à la Féodalité depuis le tout début, à l'époque où les Widhta sont devenus le peuple élu.








Vous voulez en discuter ? Voici le fil de discutions autour de Warcrow:
http://www.bureau-aegis.org/forum/index.php?topic=16564.0

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDel.icio.us

Comments: 0 *

You don't have permission to comment, or comments have been turned off for this article.

Articles dans « Vidéos et Articles Infinity/Aristeia »

Recent

 
 
 
 

SMF spam blocked by CleanTalk
//TODO Delete next line for Theme v203 compliance?