Nouvelles: Forum francophone de l'association Bureau Aegis,
dédié au jeu de figurines Infinity.

Fastrad de l'article du blog Warcrow: https://warcrow.com/blog/silvia-pato-writing-fantasy





Silvia Pato : Écrire de la fantasy de manière professionnelle



Par Cora Diz


Citer
Silvia Pato est une écrivaine et dessinatrice galicienne, auteure de récits de science-fiction et de fantasy.

Elle a rejoint l'équipe d'écriture de Warcrow en septembre 2020.

Cette semaine, nous allons lui soutirer quelques informations sur le processus de construction de l'univers.




En tant qu'auteure de fantasy et de science-fiction, avez-vous déjà pensé à travailler dans le développement de jeux ? Ou bien, avez-vous déjà travaillé dans le développement de jeux ?

Non, je n'ai jamais eu l'occasion de travailler dans le développement de jeux, mais j'y ai aspiré plus d'une fois.

On pourrait dire que faire partie de ce projet pour Corvus Belli est un rêve devenu réalité.


Quelle est la différence entre le processus de création d'un univers entier de fluff et celui d'une fiction littéraire ?

Ça dépend. Si nous parlons de fantasy et de science-fiction, le processus s'avère similaire, étant donné que vous devez construire un univers à partir de rien, en vous basant sur certains paramètres et normes visant à fournir le plus de cohérence possible.

D'où l'importance de prêter attention aux moindres détails. Une fois que vous avez construit le monde ou l'espace dans lequel l'histoire se déroulera, vous pouvez vous lancer librement dans l'histoire elle-même, à condition de ne pas enfreindre les règles que vous avez vous-même établies et de ne pas tricher, bien sûr.

En ce qui concerne d'autres genres comme les romans historiques ou contemporains, le processus de création est certainement différent ; c'est parce que les documents imprègnent tout d'une manière beaucoup plus limitative et concise.  

Le monde et la société que vous allez utiliser pour raconter votre histoire ont déjà été créés et vous devez vous y tenir. Dans ce cas, c'est très différent.


Quand et comment êtes-vous entré dans l'équipe de Warcrow ?

Eh bien, c'était en septembre 2020, lorsque Silvana - la responsable du personnel de Corvus - m'a contacté par le biais de LinkedIn pour me demander si je serais intéressé par la participation à un projet de création de fluff pour un jeu de fantasy, un poste qu'ils cherchaient à pourvoir avec un écrivain expérimenté dans le genre.

J'ai accepté sans hésiter !

Après cette proposition, nous avons échangé quelques courriels contenant des échantillons de mon travail. J'ai ensuite passé un entretien avec certains des responsables et des développeurs de Warcrow et j'ai été très excité d'apprendre que j'avais été choisi avec Rodrigo, un autre écrivain.




Citer
   Elle et Rodrigo García travaillent depuis l'extérieur des bureaux en façonnant la base du jeu que nos développeurs ont créé.

    Leurs textes définissent les nations, les races et le monde qui apparaît dans notre dungeon crawler et que nous pourrons voir dans le wargame.



Comment se déroule le travail ? Comment le travail est-il réparti ?

Intense. Le flux de travail est assez intense.

Les réunions étaient hebdomadaires au début du projet, mais il a été possible de les espacer un peu par la suite.

Cependant, chaque fois que nous devons convoquer une réunion pour aborder une certaine question, nous la programmons avec la plus grande célérité, étant donné qu'il y a beaucoup de personnes impliquées et que nous devons aligner nos emplois du temps pour que cela se fasse.

Mais s'il y a quelque chose dans ce travail, c'est que nous formons une équipe.

Ainsi, même si nous, les scénaristes, pouvons répartir certains problèmes spécifiques lorsque nous nous attaquons à l'univers ou aux factions, nous le faisons toujours sur la base d'un ensemble de paramètres que nous avions préalablement convenus lors de ces réunions ou en tenant compte de demandes concrètes pour développer le jeu.

En fait, travailler conjointement avec un professionnel tel que Rodrigo est un pur bonheur.

Les textes vont et viennent entre nous dans un flux constant ; et lorsque nous les présentons au reste de l'équipe, nous les révisons tous et nous incluons les contributions ou les nuances des autres pour la touche finale.




Quel est votre aspect préféré de l'univers de Warcrow ?

Je suis très passionné par tout ça. Cela peut sembler un peu exagéré, mais c'est vrai.

L'univers de Warcrow comporte de nombreuses nuances et nous avons pu nous plonger dans chacune d'entre elles, pour atteindre ces petits détails que j'affectionne tant, tant pour les lieux que pour les personnages.

De plus, le monde de Lindwurm est étonnant et plein de mythes et de légendes.

Il me donne envie d'y aller et de parcourir ses routes pour rencontrer chaque culture, chaque ville et chaque site archéologique. À condition d'être bien armé, car tout peut arriver à n'importe quel coin ou endroit.

Et en étant toujours conscient du Fog, bien sûr, de peur de passer un mauvais moment ;D


Quand vous écrivez, quelle est la partie la plus difficile pour vous ?

Le nombre de mots, sans aucun doute. xD

S'il y a quelque chose qui distingue l'écriture pour un jeu comme celui-ci et l'écriture d'un roman, c'est l'extension limitée à laquelle on est soumis. Quoi qu'il en soit, être capable de condenser et d'unir autant d'informations que possible en un minimum de mots est un défi fascinant et je pense que nous avons réussi.

Le mieux, c'est que lorsque vous le lirez, vous verrez que nous n'avons pas laissé une seule ligne se perdre.


J'imagine qu'il y a eu d'innombrables influences et références lorsque vous avez créé le contenu de notre nouvel univers. Pourriez-vous en mentionner quelques-unes ?

Lorsque nous, les créatifs, travaillons, nous le faisons avec comme toile de fond tout ce que nous avons lu, vu, joué et expérimenté ; les influences sont donc nombreuses.

Pour n'en citer que quelques-unes, je dirais que mes influences littéraires vont de Michael Moorcock et Ursula K. Le Guin à Andrzej Sapkowski et Stephen King, sans oublier Tolkien, bien sûr.

La vérité, c'est que je suis un grand fan de la littérature du XIXe siècle. Je vais donc garder pour moi certaines influences assez évidentes, en espérant que vous les découvrirez par vous-mêmes.


Sans trop de spoilers : Qu'est-ce que vous aimeriez le plus montrer de ce que nous devons encore révéler ?

Il y a tellement de choses que j'ai du mal à choisir ! Je dirai qu'il y a une poignée de personnages forts, séduisants et puissants dont j'ai hâte de révéler l'histoire. Ils méritent absolument d'être lus. Il y a aussi une certaine expansion qui, lorsqu'elle sortira, me fera hurler si fort que les gens du monde entier m'entendront. D'un autre côté, il y a des endroits tout à fait obsédants. Des endroits où le simple son d'une cloche de vache terrifiera même le plus courageux des guerriers, alors je suis très impatient de vous y voir. ;)




Si vous faisiez partie de cet univers, à quelle nation ou race appartiendriez-vous ?

C'est la question à laquelle il est le plus difficile de répondre, car je sens qu'il y a un peu de moi dans chacun d'eux. Mon âme est déchirée. Je pourrais dire que j'ai un esprit Sÿenann, mais mon cœur appartient aux prêtresses du Feudom. Quant à mon esprit... Mounthaven, bien sûr, est entouré de livres et de dossiers. Bien que je ne puisse pas non plus oublier le Varank, parce que... Sérieusement, dois-je vraiment en choisir un seul ? :D




Voilà pour l'interview de Silvia. Comme vous pouvez le constater, les créateurs sont les plus désireux de voir Warcrow voir la lumière.








Vous voulez en discuter ? Voici le fil de discutions autour de Warcrow:
http://www.bureau-aegis.org/forum/index.php?topic=16564.0

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDel.icio.us

Comments: 0 *

You don't have permission to comment, or comments have been turned off for this article.

Articles dans « Vidéos et Articles Infinity/Aristeia »

Recent

 
 
 
 

SMF spam blocked by CleanTalk
//TODO Delete next line for Theme v203 compliance?