Nouvelles: Independant Forum for the french community of Infinity the game. For the English forum press here: https://forum.corvusbelli.com/

Archives des articles

79 Invités, 1 Membre
 

Pages: [1] 2 3 ... 9
Fastrad de l'article du blog Infinity: https://infinitytheuniverse.com/blog/chaksa-longarms





Chaksa Longarms




Loyauté absolue et obéissance aveugle : c'est ce que le Trident Tohaa apprécie chez ses troupes Chaksa, et le Triumvirat les apprécie tout autant. Mais en plus de leur fidélité, les capacités physiques exceptionnelles des Chaksa constituent un atout supplémentaire. Ces créatures peuvent transporter du matériel lourd dans les pires conditions environnementales possibles tout au long de la journée et ce, sans se plaindre le moins du monde. Et lorsque le moment de l'action arrive, n'importe quelle arme, aussi lourde soit-elle et quelle que soit sa cadence de tir, se transforme en un simple jouet entre leurs mains.



Appréciant ces superbes qualités, le Trident a créé les Longarms, des unités de soutien lourd formées uniquement de Chaksas. Équipées d'armes lourdes, leur principal objectif opérationnel est de manœuvrer sur le champ de bataille afin d'obtenir la meilleure position pour fournir un feu de couverture intense aux troupes Tohaa. C'est un profil typiquement opérationnel, qui en fait la cible de tous les tirs hostiles de l'ennemi. Mais les Longarms ne craignent personne. Ils ont leur mission, ils ont l'armement le plus puissant qui puisse être déployé au combat, et la seule chose qui compte pour eux est d'exécuter les ordres de leurs maîtres Tohaa. Et il faut leur accorder un certain crédit : ce sont des passionnés. Oui monsieur, on peut constater qu'ils aiment décharger leurs armes à pleine puissance. Car voilà le plus grand accomplissement pour les Longarms : l'annihilation totale avec un but précis. Tous les enregistrements nous les montrent en action avec de larges sourires alors qu'ils déchaînent une tempête de feu sur l'ennemi, en véritables hérauts de la destruction. Il n'est donc pas surprenant qu'il n'y ait aucune opération ou déploiement dans lequel les Tohaa, que ce soit le Trident ou le Triumvirat, ne veulent pas de Chaksa à leurs côtés.





"Envoyée pour explorer les ruines d'un Cosmolite caché au plus profond des jungles de Paradiso, une unité entière de Chaksa Longarms fut infectée par une sorte de biotechnologie virale résiduelle. Ce virus était en fait l'un des cadeaux empoisonnés par lesquels le digesteur T'zechi a fait échouer les expériences secrètes du Triumvirat. Il était imprévisible, incurable, et capable de réécrire les modifications génétiques et mémétiques que nous, les Tohaa, avions créées pour faire des Chaksa la race parfaite de serviteurs. Après avoir été frappés par de violentes fièvres, qui envoyèrent plusieurs d'entre eux directement à la tombe, les Chaksa survivants réalisèrent qu'ils ne ressentaient plus aucun attachement pour leurs maîtres Tohaa. Invoquant alors des clauses relatives à leur recrutement qui n'avaient jamais été appliquées auparavant - et dont personne ne s'attendait à ce qu'elles soient un jour utilisées - ces Chaksa perçurent alors leur solde, quittèrent le Trident, et décidèrent ainsi de devenir des mercenaires, offrant leurs services sur le marché de la guerre. En effet, l'industrie du mercenariat humain est toujours prête à accueillir de nouveaux agents, surtout en ces temps troublés, et l'arrivée des Chaksa était une nouveauté rafraîchissante et inattendue. La capacité de destruction unique d'une unité de soutien lourde comme les Longarms, associée à la taille et à la présence imposantes des Chaksa, allait changer la donne sur le marché de la guerre, et mettre fin au monopole dans le secteur privé, de la Spiral Corps sur ces troupes.



Mais en quoi ces soldats sont-ils réellement utiles ? Qu'est-ce qui les rend si différents des autres unités de mercenaires que vous pourriez engager ? Eh bien, avouons-le, les Longarms ne sont pas particulièrement discrètes ou adaptées à des tâches plus délicates, bien au contraire, elles sont comme un marteau tonitruant. Et c'est une qualité qui les rend parfaites pour les contrats dans les points chauds. C'est précisément dans les zones de conflit qu'elles sont les plus efficaces. Dans les missions où les Longarms agissent comme des escortes armées protégeant des convois ou des marchandises sensibles, leur simple présence a un effet dissuasif qui peut décourager les individus les plus durs et les plus endurcis, de tenter quoi que ce soit. Les Longarms peuvent ainsi faire leur boulot sans avoir à tirer un seul coup de feu. Ce qui est vraiment dommage, car il n'y a rien de plus beau que de regarder quelqu'un faire ce pour quoi il est né : déchaîner le genre de puissance de feu redoutable et dévastatrice qui fait l'envie de n'importe quel régiment d'artillerie de campagne. "

Extrait du rapport 00348 d'Armand Le Muet, mercenaire indépendant. Enregistrement effacé de son Cube. _





Jetez un coup d'oeil à son profil d'armée !

https://infinitytheuniverse.com/army




Disponible à partir du 28 mai, sur notre boutique et dans votre magasin préféré !!











Alors qu'en pensez-vous ? Venez en parler en sujet News ou en Tactica si vous avez des idées d'utilisation :
http://www.bureau-aegis.org/forum/index.php?topic=16093.0

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDel.icio.us
0 Comments





SHONA CARANO, INSTRUCTRICE SPÉCIALE ET MAITRE D'ARME D'ARISTEIA!



Par Gutier Lusquiños


Shona a fait partie de ces petites filles qui ont été captivées par la résurgence de Mayafictions sur le combat à l'épée, qui a finalement conduit à la création du Yajurveda, un spectacle de combat avec des synthétiques qui précéda Aristeia!. Mais comme beaucoup d'autres, Shona était convaincue qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un corps synthétique ou une identité d'IA pour accomplir de grands faits en combat, que ce soit dans la réalité ou dans une arène. Elle s'est donc entraînée avec tous les maîtres d'arts martiaux qu'elle a pu trouver sur sa planète natale, Néoterra, jusqu'à ce qu'elle devienne elle-même un maître et se fasse une réputation dans le circuit des tournois de la capitale PanOcéanienne. En tant que maître, Shona se spécialisa à la fois dans l'art du Mão nua (combat à mains nues) et des armes blanches, bien que sa préférence allât aux épées, sa grande passion depuis son enfance : sa fascination pour ces Mayafictions. Elle est également devenue l'une des voix du mouvement contre l'utilisation des synthétiques dans les spectacles Mayas, défendant le combat entre humains réels comme la forme la plus pure d'arts martiaux considérée à la fois comme un sport et comme un spectacle.



Cependant, Shona est plus une femme d'action que de paroles, et estima qu'il était nécessaire de faire quelque chose à ce sujet, quelque chose de réellement spectaculaire qui changerait l'opinion du public et des dirigeants de Mayachannel. De plus, Shona savait qu'un simple acte ne suffirait pas, qu'il faudrait aussi un symbole, quelque chose qui attirerait l'attention des spectateurs. C'est ainsi qu'elle s'est d'abord lancée à la recherche d'une arme très spéciale, une épée dont l'histoire et la réputation faisaient la part belle à la légende, et qui était cachée au plus profond de la nature sauvage de Calédonie. Bien que cette recherche fût déjà toute une aventure dont elle a à peine réchappé vivante, ce n'était que la première partie de son plan. La deuxième partie consistait à faire irruption dans une émission de Yajurveda, en y affrontant tous les combattants synthétiques de l'émission dans une mêlée épique qui devint légendaire, et qui se termina par la levée victorieuse de son épée alors qu'elle se tenait sur un tas de corps synthétiques. Ce fut une image vraiment iconique qui fait maintenant partie de l'histoire d'Aristeia! et de Maya.



Ce coup de théâtre a constitué le coup de grâce pour le Yajurveda. Le public acclama la performance de Shona, rejouée à maintes reprises dans les comlogs de tous les spectateurs de la Sphère Humaine. Plus personne ne voulait de combattants synthétiques, et c'est ainsi que le Yajurveda devint l'Aristeia! avec Shona comme première joueuse majeur. Mais une guerrière-née comme elle, ignorait comment composer avec le star-system du show-business. Alors, au bout de plusieurs saisons, malade de toujours finir au sommet sans jamais devenir une championne car elle ne respectait pas les règles du showbiz, elle décida de quitter la compétition. Mais pour elle, quitter la compétition ne signifiait pas pour autant abandonner l'épée - loin de là. Après avoir quitté Aristeia! Carano se concentra sur sa carrière de maître d'armes, enseignant occasionnellement des master classes pour le Bureau Aegis et devint l'instructeur de la Garde Aquila, l'élite des troupes de Néoterra.

Au terme d'un bref retour sur l'HexaDome grâce à Final Boss (qui consolida sa réputation de combattante inarrêtable et mortelle qui ne faisait jamais de concessions aux conventions du show-business), Shona conclura un contrat avec TransEtherea pour parcourir la Sphère dans l'une de leurs Circulaires en tant que chef de la sécurité. Son rôle était censé être purement symbolique, mais un abordage particulièrement brutal par une alliance de plusieurs gangs de pirates Yuan Yuan, l'obligea à y jouer un rôle plus actif et à brandir son épée pour défendre les passagers. La brutalité de ces pirates allait marquer profondément Shona, qui développa une haine particulière à leur égard. Des mois plus tard, cette haine brute allait conduire à un désaccord avec un Yuan Yuan particulièrement gros qui dégénérera en une bagarre caractérisée par une violence aveugle et des dégâts matériels, une histoire qui serait trop longue et honteuse pour être racontée ici. Cette histoire fut suivie de la détection d'une cellule du groupe techno-terroriste Equinox, d'une guerre des gangs entre plusieurs factions du Submondo, et d'un raid d'agents Sygmaa se faisant passer pour des troupes Tohaa. Ainsi ce fut un voyage au cours duquel la lame de Shona passa peu de temps dans son fourreau et qui devait attirer l'attention des officiers de la Starmada de l'O-12. Mais Shona, qui avait déjà le goût de l'action réelle, préférait rester un agent indépendant. Ainsi, lorsque la PanOcéanie souhaita que ses Pères-Chevaliers qui avaient survécu à la 3e Offensive, soient encore plus dangereux au combat rapproché pour en faire les nouveaux Chevaliers de la Justice, son nom apparut tout naturellement.



C'est ainsi que Shona Carano est devenue une instructrice spéciale qui participe parfois à des actions de combat, tout en équilibrant cela avec ses tâches de chef de la sécurité de la Starmada, qui a toujours besoin de renforts. Et il ne fait aucun doute qu'elle constitue un superbe atout, notamment pour les actions d'abordage et de contre-abordage, où son talent et son acier brillent vraiment. Shona sait que tout combat ne se terminera que d'une seule façon : avec un seul combattant encore debout. C'est pourquoi cette image de Shona debout sur un tas de corps, qui devint si célèbre sur Mayas, se répète encore et toujours dans chaque confrontation à laquelle elle participe. Car pour cette duelliste acharnée et implacable, il n'y a pas d'autre possibilité que d'être la dernière à rester debout.








Citer
Obtenez sur notre store ou dans votre magasin préféré votre Shona Carano le 28 mai 2021 !
https://store.corvusbelli.com/wargames/infinity/codeone/shona-carano-submachine-gun











Vous voulez en discutez ? Voici le Sujet des News de Mai :
http://www.bureau-aegis.org/forum/index.php?topic=16093.0

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDel.icio.us
0 Comments

INFO : Augmentation générale des prix



Post: https://www.facebook.com/corvusbelli/posts/3995361133916224?__tn__=-R

Citer
Nous vous informons qu'à partir du 1er juin, l'ensemble du catalogue de produits Infinity (y compris toute la gamme Infinity CodeOne), ainsi que les skins métalliques Aristeia! subiront une augmentation de prix comprise entre 5 et 10%, selon le produit. Cette augmentation est due à l'augmentation du coût des matières premières, de la main d'œuvre et du transport.

Nous faisons cette annonce quelques semaines à l'avance afin que tous ceux qui veulent ajouter quelque chose à leur collection aient suffisamment de temps pour le faire avec les prix actuels.

Merci de votre soutien et de votre compréhension. Cela nous permettra de continuer à vous offrir des produits de la plus haute qualité.

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDel.icio.us
0 Comments





Armée Sectorielle des Ordres Militaires


Écrit par Gutier "Interruptor" Lusquiños



Les Ordres militaires, qui regroupent des groupes militaro-religieux, furent un phénomène du Moyen Âge qui ressurgit étonnamment à l'époque actuelle avec une force comparable à celle de son apogée. Apportant une force militaire supplémentaire au Complexe Militaire Panocéanien et soumise au Haut Commandement Panocéanien, ils disposent cependant d'une certaine liberté d'action militaire, ce qui leur confère une plus grande influence que toute autre organisation religieuse en Panocéanie. Mais qu'ils travaillent pour leur pays ou pour l'église, les membres des Ordres Militaires accompliront toujours leurs devoirs avec beaucoup de zèle, sans se laisser décourager par aucun ennemi.




ORIGINES

La réapparition des Ordres Militaires est due à la conjonction de plusieurs facteurs. Le plus important d'entre eux fut la résurgence sociale des organisations religieuses dans la société panocéanienne, ceci en raison de leur implication dans le système de Résurrection et au soutien inestimable d'ALEPH. De toutes les organisations religieuses, l’Église, déjà unifiée pour faire face à ce défi, était celle qui sut le mieux exploiter la position privilégiée qu'elle acquit par le soutien de l'IA.



Grâce à cette confiance dans l'Église, la Banque du Vatican réussi à devenir l'une des plus puissantes de la Sphère Humaine. La figure du Pape et de l’Église prirent un poids spécifique dans la société, et même dans la politique internationale, bien supérieur à celui des autres représentants religieux. Voyant que tout cela était bon pour la communauté chrétienne, le Pape Jean XXV et la Curie décidèrent de consacrer une partie de leurs efforts et de leurs fonds à augmenter leur part d'influence.

Pour la PanOcéanie, puissance en constante expansion, le Complexe Militaire est un élément très important de l'engrenage du pouvoir. C'est pourquoi, pour que l'Église soit plus présente dans les prises de décision, il lui fallait prendre une place au sein de l'armée panocéanienne. La Curie entama alors une campagne en faveur de l'octroi de fonds ecclésiastiques au ministère de la Défense, arguant que la parole de Dieu doit également escorter ceux qui risquent leur vie pour leur nation.



La proposition du Vatican consista à donner des fonds pour la création d'un corps d'armée qui, bien que soumis à la hiérarchie militaire panocéanienne, était néanmoins composé de membres actifs de l'Église. Ce corps aurait, en principe, une fonction auxiliaire jusqu'à ce qu'il ait fait ses preuves sur le terrain. Peu de temps après, une bulle papale au nom qui commence par : "Pia Matris Ecclesia cura, de fidelium salute demande..." fit officiellement la demande d'autorisation pour la refondation d'un Ordre Militaire, onze siècles après la création du premier.



Une fois que la proposition fut acceptée, et afin de se conformer aux deux tendances présentes au sein de la Curie, deux Ordres furent fondés : le Temple et l'Hôpital. La réhabilitation de l'ancien Ordre du Temple était soutenue par la faction la plus technocratique de l'Église. Leur intention était de centrer les forces de l'Ordre sur la recherche technologique militaire, un domaine bien connu pour générer de nombreux bénéfices.



Pour sa part, l'Ordre de l'Hôpital reçut le soutien de la faction la plus populiste de la Curie des Cardinaux. Il était prévu que cette nouvelle incarnation de l'Ordre devait être principalement utilisée pour la médecine militaire et les missions de secours. Avec cette vocation clairement propagandiste, le prestige de l'Église serait accru, tout en facilitant son entrée directe dans le domaine de la guerre avec une patine d'humanisme.

Petit à petit, au fil du temps et grâce aux triomphes remportés par ces deux Ordres militaires, d'autres furent créés. Chacun d'entre eux se consacrerèrent à différents aspects militaro-religieux et avec des répartitions géographiques différentes, couvrant autant de zones que possibles à travers la Panocéanie et ses différentes zones d'influence.




Citer
Voici, la boîte parfaite pour commencer à collectionner et à jouer avec une armée sectorielle des Ordres Militaires.



FIGURINES

Cette boîte contient :
- 2x Crosier (Fusil Combi)
- 1x Crosier (Spitfire)
- 1x Frère Noir (Lance-roquettes lourd)
- 1x Chevalier Commandant (Fusil Combi)
- 1x Chevalier de la Justice (Spitfire)
- 1x Chevalier de Santiago Hacker
- 1x Chevalier du Saint Sépulcre (Mitrailleuse lourde AP)
- 1x Infirmarer (Fusil d'Abordage)

Guide Visuel des figurines de la boite :
http://assets.infinitythegame.net/downloads/art/action-packs-2021.pdf


Vous pouvez retrouver cette boite à la fois sur notre magasin en ligne et dans votre magasin préféré, distribué par Légion Distribution.




Citer





TUTOS PEINTURES DES ORDRES MILITAIRES


Si vous voulez des tutos de niveau TableTop et TableTop/Studio, la chaine youtube TheTableTop Artist a fait à ce moment, 2 vidéos sur les dernières sorties des Ordres Militaires :

https://www.youtube.com/watch?v=_RlpZON3HAc

https://www.youtube.com/watch?v=w_YkUTfXPp4

Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDel.icio.us
0 Comments





Outrage et Betrayal, deux occasions d'en savoir plus sur l'univers d'Infinity.



Écrit par Gutier "Interruptor" Lusquiños



Au-delà de l'amour que nous avons à Corvus Belli pour le neuvième art, l'une des raisons qui a motivé la création d'Outrage et de Betrayal, le manga et le roman graphique d'Infinity, était la possibilité qu'ils nous offraient d'explorer la Sphère Humaine. Une exploration qui allait au-delà de la narration, quelque chose que les livres d'Infinity, et aussi le JdR, nous donnaient déjà, et qui se traduisait par la partie graphique. C'était l'occasion d'en montrer davantage, tant pour nous que pour les auteurs qui se sont engagés dans ces projets, attirés par les possibilités d'un univers comme Infinity. Des possibilités qui correspondaient à leurs propres goûts et affinités.

Dans Outrage, nous explorons certaines des conséquences morales et juridiques qu'une innovation telle que le Cube a sur la société et sur les individus eux-mêmes. Cela nous a également permis de montrer pour la première fois la forme d'un Cube, du moins l'un des modèles disponibles sur le marché.



L'intrigue de ce manga se concentre sur les opérations secrètes menées par les services de renseignement par le biais d'agents mercenaires et leurs contacts avec les réseaux mafieux, ce qui constitue l'une des obsessions particulières de Victor Santos, le scénariste. Loin des agents réguliers, nous avons une équipe hétéroclite de mercenaires qui a été extraite du lore d'Infinity. L'ariadnais Dog-Warrior, le renégat japonais Oniwaban, la très insolente pilote TAG de Bakounine, la hackeuse nomade sortie d'un Laboratoire Noir de Tunguska, l'officier de l'Hexahedre qui les dirige et l'ex-agent panocéanien, au passé dont il ne peut se débarrasser.



Ce groupe affrontera les Maras de Corregidor(1), avec la mafia connue sous le nom de Société Druse et ses équipes de choc(2), les grands antagonistes de cette histoire ; des agents de l'Hexahedre(3), des troupes de l'Ordre de Santiago(4) affectées comme détachement de sécurité adjoint d'une Circulaire ; et la propre Armée de l'État-Empire de Yu Jing, qui fait son apparition avec la force qui la caractérise(5).



Cependant, c'est une chose que l'on peut voir sur la table de jeu elle-même. Ce qui est plus intéressant, c'est que Kenny nous montre pour la première fois une vue de ce qui est à l'extérieur d'une Circulaire. Parce que les vaisseaux sont quelque chose qui reste à l'écart d'une partie d'Infinity, mais ils font évidemment partie de cet univers. Et il n'y a pas de meilleur vaisseau pour une aventure que le Dolly Dagger(6) piloté par nos protagonistes, bien que le plus intéressant soit de pouvoir le voir en action, et de laisser Kenny nous montrer comment un hacker se comporte dans un affrontement spatial(7).



Outrage et Trahison nous emmènent tous deux dans un voyage à travers la Sphère Humaine. Outrage commence dans un terrain de chasse des chaînes de montagnes Gaqbar(8.), sur la planète désertique de Bourak, pour se diriger vers la planète glacée Svalarheima, sans perdre l'occasion de montrer la splendeur de Neoterra(9), dont les lumières génèrent les ombres de l'histoire. Betrayal, se concentre sur la planète jungle de Paradiso, nous montrant de l'action dans la jungle, ainsi qu'une base militaire secrète cachée derrière une gigantesque cascade(10), dans la plus pure lignée de la science-fiction des années 1960, ou des films classiques de James Bond.



Dans Betrayal, l'Armée Combinée prend de l'importance. Non seulement nous verrons à quel point une attaque de Morat est brutale ou à quel point les Shasvastii sont insidieux et sournois. Mais nous pourrons également entrevoir les relations entre les différentes races qui la composent(11) et apprécier que cette force n'est pas le bloc monolithique qui peut sembler de l'extérieur. Bien qu'il ne fasse aucun doute que tout l'intérêt est porté par Ko Dali, une véritable voleuse de vedette chaque fois que l'illustrateur Agustín Graham Nakamura la fait apparaître sur une page. Les questions soulevées par l'identité authentique de ce personnage, tirée directement de son historique(12), sont une constante de ce roman graphique et reflètent le problème d'affronter un ennemi aussi technologiquement avancé et de vivre dans une société où le gouvernement et l'establishment tentent de façonner notre perception de la réalité. De plus, son portrait de la vie sous le règne de l'EI est très éloigné des habituels textes teintés de peur et de haine que les médias de masse de la Sphère Humaine(13) reproduisent habituellement et que l'on peut trouver dans les livres d'Infinity en dehors des chapitres de l'Armée Combinée eux-mêmes.

Le manga Infinity Outrage et le roman graphique Infinity Betrayal, deux excellentes occasions d'approfondir et de découvrir davantage l'univers d'Infinity !

Citer





NOTES DE MAKING-OFF :



1) L'une des raisons pour lesquelles les Maras - les gangs de rue latinos de Corregidor - apparaissent dans cette histoire est que Victor, le scénariste, les adore.

2) Victor et Kenny étaient tous deux ravis de pouvoir installer un camouflage thermo-optique.

3) Kenny était amoureux du design de la hackeuse Druse. De plus, dans l'intrigue initiale, il était prévu qu'Arslan meure, mais il a gagné tellement de charisme pendant la création du manga qu'on lui a épargné la vie, et il a été intégré à l'univers Infinity en tant que personnalité jouable.

4) La scène de combat était censée être un hommage à John Wick, et les auteurs voulaient que le protagoniste mette tout le monde à terre, armé seulement d'un couteau, y compris un chevalier de Santiago. Mon travail consistait à leur expliquer que l'on est déjà considéré comme un brave type simplement parce que l'on est capable d'arrêter un Chevalier de Santiago et de s'enfuir sans se faire étriper.


5) Notre partenaire de décors nous a donné la modélisation 3D de son transport d'attaque Azure Dragon pour que Kenny puisse le mettre en scène.

6) Kenny a réalisé un plan extrêmement détaillé de cette navette gunpoeon et Bran do Castro, notre concept designer, le logo du vaisseau. Le tout au rythme des accords de guitare de Jimi Hendrix.

7) Combat aérien rapproché.

8.) Nous adorons le design du buggy de Kenny ! Nous l'utilisons comme image promotionnelle du manga.

9) Le design du bâtiment de l'Hexahedre est entièrement l'œuvre de Kenny après une description très générique qui se résume à : "C'est un cube".

10) Iguazú Falls a été la référence graphique fondamentale que j'ai fournie à Augustín, l'illustrateur, pour l'environnement dans lequel se trouve la base de Shuidong.

11) Augustín s'est bien imprégné de tout le militaria des Morat - autant que de celui de l'Armée Invincible, qui fut l'autre force principale de l'histoire - mais il faut noter le grand enthousiasme qu'a suscité chez les deux auteurs l'apparition de l'Umbra Nourkias.


12) Les multiples couches de l'histoire de Ko Dali, son ambiguïté morale et le fait qu'il s'agisse d'une femme fatale avec des antécédents d'espionnage s'inscrivent naturellement dans les affiliations de l'œuvre de Victor Santos, comme vous pouvez le constater dans son traitement et son développement magistral du personnage.

13) "Vos gouvernements vous manipulent et vous mentent, ne les croyez pas !" vous dit l'EI.


Citer
Vous voulez lire la présentation rapide des manga ou voir des making-off sur Betrayal, tout est dans le Post Principal du sujet Bd, Manga, Fanart ?
http://www.bureau-aegis.org/forum/index.php?topic=13955.0
Vous voulez retrouver les Set de Missions pour rejouer sur table ces manga ?
Missions du manga Outrage :
http://www.bureau-aegis.org/forum/index.php?topic=13874.0
Missions du Roman Graphique Betrayal :
http://www.bureau-aegis.org/forum/index.php?topic=15775
Lien vers la page officielle des éditoriaux :
https://infinitytheuniverse.com/editorial


Share on Facebook!Share on Twitter!RedditDel.icio.us
0 Comments
Pages: [1] 2 3 ... 9

Recent

Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

17 mai 2021 à 16:10:04

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Membres
Stats
  • Total des messages: 62847
  • Total des sujets: 3404
  • Online Today: 95
  • Online Ever: 874
  • (21 janvier 2020 à 09:40:29)
Membres en ligne
Users: 1
Guests: 79
Total: 80
 
 

SMF spam blocked by CleanTalk
//TODO Delete next line for Theme v203 compliance?